Haïti/solidarité internationale: « Vilaj de Luck Mervil »  pour des abris surs et définitifs aux sinistrés haïtiens
Il parcourt le monde entier en quête de fonds pour alimenter son projet et concrétiser son rêve le plus cher depuis ces « bientôt » 9 derniers mois : donner un toit à des compatriotes qui en ont grandement besoin depuis le terrible séisme du 12 Janvier dernier.

Haïti/solidarité internationale: « Vilaj de Luck Mervil »  pour des abris surs et définitifs aux sinistrés haïtiens
Il parcourt le monde entier en quête de fonds pour alimenter son projet et concrétiser son rêve le plus cher depuis ces « bientôt » 9 derniers mois : donner un toit à des compatriotes qui en ont grandement besoin depuis le terrible séisme du 12 Janvier dernier.


Luck Mervil a fort heureusement l’énergie et la force de caractère pour s’y atteler. Il y met son cœur  à l’ouvrage) et il a même mis une croix sur sa carrière d’artiste et son job de porte-parole de la CECI pour  être certain que rien ne sera négligé dans ce projet grandeur-nature  qu’il a déjà présenté à des hommes et femmes au grand cœur de par le monde. « Quand je prononce des conférences sur le projet en Europe, aux Etats-Unis ou dans mon autre patrie, le Canada, l’enthousiasme et l’engouement rencontrés me poussent à avancer et je n’ai pas regretté d’être venu avec cette idée », a déclaré Luck Mervil au cours d’une interview  accordée hier a Jean-Monard Métellus.

Il ne sait pas combien de villages il va construire, ni combien de temps ça va lui prendre, néanmoins, il sait qu’il va continuer jusqu’à  l’épuisement du dernier sou qu’on voudra lui donner pour ce programme. Il a reçu de l’Etat des espaces (terrains) pour construire ces villages (non sans difficultés) et avec les sommes déjà collectées (il n’a pas précisé le montant) il va démarrer fort pour frapper les esprits et encourager les bailleurs à avoir confiance dans ce projet. « Le prototype des maisons à construire est sur le net, disponible sur notre site web ; elles seront fabriquées sur place avec des professionnels et des ouvriers haïtiens et aussi avec des matériaux trouvés sur place ; bien sûr, pour des containeurs par exemple, on sera bien obligés de se tourner vers d’autres marchés », a encore dit le chanteur de renommée internationale qui se propose de  rentrer au pays tous les mois (il vit à Montréal).        

 

 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)