Après mon cri d’alarme face à l’envahissement de nos villes par les fatras de toutes sortes, voilà que je me trouve dans l’obligation de pousser un nouveau cri devant la montée alarmante du fatras de l’immoralité, de l’affront à la décence et aux bonnes mœurs, au savoir-vivre, au respect de l’autre et de la propriété privée.


Alors que les droits des femmes et des filles dans le monde sont attaqués, les Nations Unies ont célébré mercredi la Journée internationale des femmes en appelant à les émanciper et les former afin qu'elles atteignent l'égalité des sexes sur le lieu de travail.

L’Ambassade des Etats-Unis en Haïti a appris avec profonde tristesse la nouvelle du décès de l’ancien Président haïtien René Préval. Nous adressons nos condoléances à la famille du Président Préval, au peuple haïtien et à tous ceux qui pleurent son décès.

Ce jeudi 3 mars 2017, à 9 a.m. pile, j’arrive chez l’ex-président René Préval à Laboule. Ponctuel pour le petit-déjeuner auquel il m’avait invité avec insistance la veille. Pendant deux heures, autour des expressos que nous servait à répétition la sympathique Rose, nous allons échanger dans la bonne humeur et la plus parfaite convivialité. Serein, calme, détendu, l’ex-président Préval pétait la grande forme. Fidèle à son côté blagueur, de temps à autre, il refilait des calembours trempés d’humour dont lui seul a le secret.

L'ancien président René Préval

P-au-P, 03 mars 2017 [AlterPresse] --- L’ancien président d’Haïti, à deux reprises, l’ingénieur-agronome René Garcia Préval, est décédé, à 74 ans, des suites d’une crise cardiaque, ce vendredi 3 mars 2017, dans un hôpital privé, à Laboule (à l’est de la capitale, Port-au-Prince), apprend l’agence en ligne AlterPresse.

Soumis à InfoHaiïti.net par le GARR
Un mineur de 10 ans, Mebíl Batista,  qui serait Dominicain d’origine haïtienne avait été retrouvé à Port-au-Prince, le 16 février 2017. Cet enfant qui parle plus facilement l’Espagnol que le Créole haïtien, aurait été expulsé à la frontière de Jimani/Malpasse avec son père haïtien, Maxo Rémy, au cours de la première semaine du mois de février 2017.

Un commerçant haïtien tué par balles à Ouanaminthe

Soumis à InfoHaïti,net par le GARR
Massilot Belton, 37 ans, père de 5 enfants, a été lâchement abattu par balles au bord de la rivière Massacre séparant le point frontalier officiel de Ouanaminthe-Dajabón.  Ce crime est survenu, le 14 février 2017, aux environs de 1h PM,  a informé Mireille Pierre, représentante du GARR basée dans cette commune frontalière.

Yves Romain Bastien, Ministre de l'economie et des Finances

Les actes de vandalisme semblent devenir monnaie courante dans le pays. Il n’est pas une administration qui n’en soit, à un moment ou un autre, victime. Après le Parquet de Port-au-Prince dans la nuit du 24 au 25 avril 2016, le secrétariat du ministère de l’Économie et des Finances (MEF) a été, lui aussi, confronté à cette situation durant le week-end écoulé.

Soumis à InfoHaïti.net

Cher Jean Monard,
A un moment où la toile s’enflamme et où tous les auditeurs et téléspectateurs  de Radio Télé Caraïbes sont partagés sur la question, il est à la fois élégant et surtout de bon ton que je te présente des excuses.

Voiture de police haïtienne, le 5 janvier 2017 à Port-au-Prince (photo de AFP)

Port-au-Prince (AFP) - La police haïtienne a arrêté 12 personnes dimanche dans une station balnéaire à proximité de Port-au-Prince, où 33 femmes dont vingt mineures étaient sur le point d'être vendues, selon les premières informations dévoilées par la justice. "Nous avons trouvé 33 filles, dont 20 mineures, entassées dans une chambre et, dans une autre, il y avait 12 personnes, quatre femmes et huit hommes, avec ce qui semble être de la marijuana et de la cocaïne", a expliqué lundi matin Danton Léger, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, l'équivalent du procureur en Haïti.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)