Daniel Supplice (sociologue), le patriote frustré

Deux ans après son retrait du service de la République, Daniel Supplice, témoin et acteur privilégié des 50 dernières années de politique haïtienne, est aujourd’hui un patriote frustré. Il s’est confié sur ses relations avec les pouvoirs de Duvalier à Martelly, sa fascination pour la culture Taïnos, son rejet de la corruption et sa vision pour le pays fracturé.

P-au-P, 12 mars 2019 [AlterPresse] --- Le journal haïtien Le Nouvelliste dénonce une campagne qui viserait, selon lui, à poursuivre, « sous une nouvelle forme pernicieuse », une tentative d’atteinte à sa réputation et à son honneur, dans une note explicative dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Abner Septembre, Sociologue

Chers acteurs et protagonistes de la crise,
Je vous salue et me permets, en tant que citoyen, de m’adresser humblement à vous qui mobilisez et manipulez, de part et d’autre, le peuple. J’ai envie de dire : Abraham dit c’est assez.
Pourquoi s’obstiner dans des voies qui conduisent toujours à une impasse ? Le radicalisme des deux bords ? A qui profite vraiment cette situation de terreur et de chaos que vit le pays, cette fois-ci depuis 2 semaines environ ? Avez-vous évalué son impact ? Ne vous êtes-vous jamais demandé quel est le coût social, infrastructurel, politique, économique, culturel, diplomatique et environnemental de cette crise ? 

Le pape veut "du concret" au cours d'un sommet sur les agressions sexuelles

Le pape François a réclamé jeudi des mesures "concrètes et efficaces" au début d'un sommet inédit au Vatican pour lutter contre les agressions sexuelles commises par des membres du clergé à l'encontre de mineurs, en réponse à des victimes qui souhaitent un électrochoc.

L’Association nationale des médias haïtiens (ANMH), l’Association des médias indépendants d’Haïti (AMIH) et l’Association des journalistes haïtiens (AJH) observent depuis environ huit jours un mouvement revendicatif enclenché à travers tout le pays. Cette situation a occasionné la paralysie des activités tant à Port-au-Prince que dans plusieurs régions, et engendré des manifestations.

 J’ai vu des images terrifiantes et lu des échanges divers sur la situation actuelle du pays, plus particulièrement des 5 derniers jours.  Pour ou contre le départ du gouvernement actuel résume les positions, dans une ambiance de chaos dans les rues et de manipulation dans les médias et les réseaux sociaux. Rien n’est clair, ni ne garantit des jours meilleurs pour le peuple et le pays.  Que faire alors ?   J’admets que la réponse n’est pas un exercice facile.  Rappelons que 1986, 1991, 1994, 2004 et 2010 étaient des moments spécifiques dans leur contexte, mais porteurs tous de grands espoirs. 

Le Boeing 767 de l’Armée de l’air chilienne (FACh) a décollé,  ce mardi 22 janvier 2019, de Santiago (Chili) à destination d’Haïti avec 170 immigrantes et immigrants haïtiens qui ont choisi de retourner dans leur pays, a appris le GARR. D’une durée de sept heures et demie, l’avion atterrira le même jour à l’Aéroport Toussaint Louverture, à Port-au-Prince. C’est le quatrième vol organisé par le gouvernement chilien dans le cadre du plan humanitaire de retour des étrangers.

Un mouvement de revendication à Lascahobas (Département du Centre) s’est transformé ce 14 janvier 2019, en une vive tension qui a fait deux morts et cinq blessés. Parmi les blessés, un agent de l’Unité Départementale de l’Ouest (UDMO). A l’origine, un rationnement d’électricité qui est constaté au niveau de la commune depuis quelques mois.

Note de Presse de la direction générale de Radio Télé Kiskeya
La direction générale de Radio Télé Kiskeya porte à la connaissance du public en général, des fidèles auditeurs/trices, téléspectateurs/trices, commanditaires et amis de la station en particulier, que ses studios sis au No 42 de la rue Villemenay, à Port-au-Prince, ont été dévastés par un terrible incendie survenu dans la soirée du vendredi 21 décembre 2018.

Communiqué de Presse de l’Amih. L’Amih deplore que tout n’ait pas été fait pour empêcher cette catastrophe . Elle relève entre autres, l’intervention tardive des sapeurs pompiers arrivés sur les lieux après que tout a été consumé dans les flammes. L’Association des Medias independants d’Haiti signale que ce sinistre a détruit Radio Kiskeya au moment où les medias haitiens, principalement la Radio et la Télévision, sont confrontés à des problèmes et difficultés de tous ordres et ou le pays fait face à une de ses plus graves crises politiques et et économiques.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)