Premier Ministre haïtien  Enex JEAN-CHARLES

« Peuple haïtien, Mes chers concitoyens,
Les fêtes de fin d'année s'approchent inexorablement. Elles nous trouveront dans une atmosphère d'anxiétés, d’incertitudes, de luttes byzantines pour la conquête du pouvoir, alors qu'elles étaient supposées nous voir dans une communion d'esprit fraternel pour la régénération de la Patrie commune. Je suis conscient que ces fêtes ne seront pas tout à fait réjouissantes. les difficultés politiques post-électorales n'ont pas aidé le Gouvernement à créer les conditions pour résorber cette grave crise économique qui affectent davantage les catégories sociales les plus vulnérables de la population.

Ça va vite maintenant au Centre de tabulation des votes depuis que les parties contestataires ont abandonné la vérification à la suite de la décision du BCEN de changer, soudainement, la méthodologie. Pour la seule quatrième journée du vendredi 23 décembre au CTV, les juges électoraux et le PHTK avaient vérifié plus de 150 procès-verbaux  à 10h30 du soir et le processus se poursuivait…

P-au-P, 23 déc. 2016 [AlterPresse] --- Des organisations de droits humains ont exprimé leurs vives inquiétudes face au déroulement du processus de vérification de 12 % des procès-verbaux de la présidentielle du 20 novembre au Centre de tabulation des votes (Ctv), dans des interviews accordées à AlterPresse. La situation devient « de plus en plus compliquée », affirme la directrice nationale de la Commission épiscopale (catholique romaine) Justice et paix (Ce/Jilap), Jocelyne Colas Noël.

Le PHTK est le seul parti politique ayant pris part à la troisième journée de vérification au Centre de tabulation. Parce que le tribunal électoral a décidé, soudainement, de changer les règles du jeu, les organisations politiques LAPEH, Fanmi Lavalas et Pitit Dessalines, pour lesquels le BCEN s’est transporté au Centre de tabulation des votes (CTV), ont décidé d’abandonner le processus de vérification exigeant le retrait des nouvelles mesures du tribunal.

Moise Jean-Charles, candidat à la présidence de Pitit Dessalines

P-au-P, 22 déc. 2016 [AlterPresse] --- Le candidat à la présidence de la plateforme Pitit Dessalines, Moise Jean Charles, a indiqué que l’ambassade américaine à Port-au-Prince lui a annoncé qu’il ne pourra plus voyager aux États-Unis d’Amérique. Cette annonce lui a été faite lors d’une rencontre au local de l’institution, le mercredi 21 décembre 2016, aux environs de 2 :00 heures locales, a-t-il fait savoir lors d’un court entretien accordé à l’agence en ligne AlterPresse.

La vérification au Centre de tabulation des votes le mercredi 21 décembre se réalise difficilement. Les parties contestataires ne jurent que par le contrôle de qualité des procès-verbaux qui ne serait pas pris en compte. Alors que le tribunal semble être dépassé dans la gestion de cette affaire dont les enjeux sont de taille. La deuxième séance de vérification au Centre de tabulation des votes (CTV) a effectivement lieu le mercredi 21 décembre.

Le BCEN, séance tenante, a ordonné des vérifications au Centre de tabulation des votes tôt ce mardi 20 décembre, après avoir entendu, lundi, les trois cas de contestations de Jude Célestin, Moïse Jean-Charles et Maryse Narcisse et donné la possibilité aux avocats de Jovenel Moïse de développer leurs moyens. Il était environ deux heures du matin ce mardi quand les juges électoraux ont rendu leur décision d’avant dire droit.

FLASH ! Tribunal autorise la vérification de 12% de procès-verbaux des Présidentielles à tirer au hasard, dès ce 20 décembre 2016.
Source: *CEP Haiti*

P-au-P, 19 déc. 2016 [AlterPresse] --- L’audition des contestations des résultats préliminaires de la présidentielle du 20 novembre 2016 a débuté ce 19 novembre devant la 3ème chambre du Bureau du contentieux électoral national (Bcen), apprend AlterPresse. Ce développement est intervenu après le rejet par le Conseil électoral provisoire (Cep) de la demande de récusation des conseillers électoraux comme juges au Bcen par les parties contestataires, selon une note de l’institution électorale en date du 17 décembre 2016.

Des juges du BCEN, le 14 décembre 2016. | Photo : J. J. Augustin (Le National)

Le Conseil électoral provisoire, après avoir été saisi par une décision d’avant-dire droit rendue par le Bureau du contentieux électoral national (BCEN) le mercredi 14 décembre dernier, a décidé de rejeter les demandes de récusation des parties en présence. Le CEP de Léopold Berlanger, suite à une séance spéciale avec les avocats de PHTK, Lapeh, Pitit Dessalines et Fanmi Lavalas, se déclare incompétent et retourne la balle au BCEN.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)