Comme le veut la Constitution, le président de la République, Jocelerme Privert et le Premier ministre, Enex Jean-Charles, se sont présentés devant l’Assemblée nationale. Lors de l’ouverture de la première session ordinaire de la 2e année législative de la 50e législature, les deux hommes ont décrit un tableau positif de la situation sociopolitique du pays.

Rentrée parlementaire (Photo du Nouvelliste)

Après la validation des pouvoirs des nouveaux sénateurs, l’ouverture de l’année législative devrait se dérouler sans épines. Mais rien n’y fit, du moins au début. Justement, l’arrestation de Guy Philippe suivie de son transfert aux États-Unis s’est invitée dans le bric-à-brac des débats. Chauvis Robas, député des Cayes, offusqué, aimerait que le président provisoire s’explique alors qu’un autre a sollicité un huis clos. Vient alors le tour de Joseph Lambert, de retour dans l’arène, six ans après, qui a su débroussailler le terrain par son expérience.

P-au-P, 9 janv. 2017 [AlterPresse] --- Le président provisoire Jocelerme Privert et le premier ministre Enex Jean Charles ont dressé un bilan positif de la gestion de l’exécutif durant les 10 derniers mois, alors que l’année 2017 se présente comme une année cruciale pour la construction démocratique, selon le président du sénat, Ronald Larêche. C’est ce qui ressort de l’ouverture de la première session parlementaire, où le chef de l’État et celui du gouvernement se sont adressés, ce lundi 9 janvier 2017, aux sénateurs et députés réunis en Assemblée nationale, observe AlterPresse.

Fraichement élu Sénateur du Département de la Grande Anse des dernières elections qui se sont déroulées dans le pays, Guy Philipe considéré comme un proche du président élu Jovenel Moïse a été appréhendé devant les locaux d’une station privée (Scoop FM) à  Pétion-Ville alors qu’il venait tout juste de participer à une émission de débat. Il a été  extradé dans la soirée aux Etats-Unis une fois les procédures administrative complétées entre les autorités haïtiennes et américaines. 

ExtraditionGuyPhilipe verslesUSAmp4 from cameramosaique on Vimeo.

 

Le Sénateur élu Guy Phillipe de la Grande-Anse a été appréhendé en début d'après-midi ce jeudi 5 février devant les locaux de la station privée Scoop FM à Pétion-Ville.

Les candidats à la présidence de Lapeh et de Pitit Dessalines: Jude Célestin et Moïse Jean-Charles (Souce: Le National)

Quelques heures après la publication des résultats définitifs de la présidentielle du 20 novembre 2016, les contestataires continuent de protester. L’organisation politique Fanmi Lavalas, la Plateforme Pitit Dessalines et la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (Lapeh) rejettent ces résultats qui, disent-ils, ne reflètent pas la volonté populaire. Elles appellent le Conseil électoral provisoire (CEP) au respect du décret électoral.

Des dizaines de protestataires ont tenté une ultime manifestation ce mardi. Le Corps d’intervention et de maintien d’ordre a déployé une véritable armada pour empêcher ces sympathisants des candidats contestataires de gagner les rues ce mardi, en prélude à la publication des résultats définitifs.

Le président élu, Jovenel Moïse, lors de sa déclaration à la presse, le 3 janvier 2016. | J. J. Augustin

Comme prévu, le Conseil électoral provisoire (CEP) a publié, le mardi 3 janvier 2017, les résultats définitifs de la présidentielle du 20 novembre 2016. Le candidat du PHTK en est sorti vainqueur au premier tour avec 55.60 % des voix, devançant largement son poursuivant immédiat, Jude Célestin de Lapeh, qui en a récolté 19.57 %.

Jovenel Moïse, président élu d'Haïti

P-au-P, 03 janv. 2017 [AlterPresse] --- Jovenel Moïse du Parti haïtien tèt kale (Phtk) est proclamé président élu, dès le premier tour de la présidentielle du 20 novembre 2016, avec 55.60 % des voix. Selon les résultats définitifs de la présidentielle, publiés par le Conseil électoral provisoire (Cep), en fin d’après-midi, ce mardi 3 janvier 2017, Jovenel Moïse arrive toujours en tête avec 590,927 votes, soit 55.60 % des voix, suivi du candidat de la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (Lapeh), Jude Célestin, avec 207, 988 votes, soit 19.57 %. des suffrages exprimés.

La décision du BCEN relative au contentieux de la Présidentielle du 20 novembre 2016 été rendue après délibération des juges et, a été affichée hier soir (2 janvier 2017) vers 9h au BCEN (133, route de Frères), en présence de juge de paix.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)