Manifestation contre la corruption en Haiti ce 17 Octobre 2018

C'est la grande question de l'heure après cette massive manifestation organisée ce 17 Octobre dans la capitale haïtienne et dans les principales villes du pays pour exiger l'arrestation des dilapidateurs des fonds PetroCaribe estimés par l'opposition politique à 3.8 milliards de dollars. En effet, de Pétion-Ville au Cap-Haïtien, des Cayes à Saint-Marc des ma et l'état de dénifestants ont gagné très tôt les rues non seulement pour protester contre le refus de l'équipe au pouvoir de mettre en branle l'appareil judiciaire après le rapport de deux commissions sénatoriales sur la mauvaise gestion de fonds dans le cadre de l'accord Haïtiano-Vénézuélien Petro Caribe mais aussi pour dénoncer la vie chère, le chômage, l'insalubrité, l'insécurité galopante dans certaines villes de province dont Léogane.

Vive Tension au Pont-Rouge ce 17 Octobre 2018

Vive tension ce 17 octobre 2018 au Pont-Rouge où le Chef de l’Etat, Jovenel Moïse accompagné de plusieurs membres du Gouvernement s’est rendu pour honorer la mémoire de Jean-Jacques Dessalines 212 ans après son assassinat.

Le Directeur Général de la PNH, Michel-Ange Gedeon, qui jusque là avait gardé un profil bas face aux menaces et inquiétudes pour la journée du 17 octobre 2018, et les manifestations annoncées est sorti de son silence dans la soirée du lundi 15 octobre aux fins de rassurer la population que la PNH ne faillira pas à sa mission qui est de protéger tous les biens et de servir.

Port-au-Prince, le 14 octobre 2018.- Le Président de la République Jovenel Moïse, a visité plus d’une douzaine de commissariats situés dans le département l’Ouest, dont ceux de Pétion-Ville, de Delmas, de Tabarre, de la Croix-des-Bouquets, de Port-au-Prince, de Cité-Soleil pendant le weekend écoulé. Le Chef de l’Etat en a profité pour se rendre dans les bases d’institutions spécialisées de la PNH, telles le Corps d’Intervention de Maintien d’Ordre (CIMO), la Brigade d’Opération et d’Intervention Départementale (BOID), l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO)  et Le Groupe d’intervention de la PNH, communément appelé Swat Team.

Le spectre de violences et de « dechoukak » à l’occasion de la commémoration des 212 ans de l’assassinat du Père Fondateur de la Patrie est sur toutes les lèvres. A moins de 24 heures de cette date, qui perdu de son symbolisme ces dernières années, la peur gagne les familles et les institutions tant publiques que privées. De nombreuses entreprises commerciales victimes ou non lors des émeutes des 6, 7, 8 juillet 2018 ont renforcé la sécurité de leur bâtiment en érigeant des murs comparables à ceux des forts durant les guerres médiévales.

Hérold Jean-Franèois

À Captain Météo, Renan Jean-Louis et à Ronald Sémelfort

2018, UNE ANNÉE PROLIFIQUE EN SECOUSSES…
Haïti est revenu à la panique due au tremblement de terre qui s'est produit samedi sur tout le territoire alors que cette année, selon le Bureau des mines, certaines zones du pays ont connu une activité sismique on ne peut plus intense, selon l’Unité technique de sismologie (UTS) du Bureau des mines et de l’énergie, l’Observatoire National de l’Environnement et de la Vulnérabilité (ONEV) et le Secrétariat Permanent de Gestion des Risques et des Désastres (SGRPD), cités dans une dépêche de HPN en date du 24 septembre 2018. Pas moins de 26 séismes de faible intensité, 2.9 à 4.6 sur l’échelle de Richter ont été enregistrés dans plusieurs départements.

Bureau du Député de Pétion-Ville JERRY TARDIEU - Communiqué de presse – 10 Septembre 2018

Interpellé par le climat délétère prévalant actuellement et qui alimente une perception qu’Haïti est aujourd’hui comparable à un baril de poudre susceptible d’exploser à tout moment, préoccupé par le pourrissement continu de la situation socio-économique et par la crise politique qui pointe à l’horizon, je tiens à tirer la sonnette d’alarmes et porter ce qui suit à l’attention du public.

La séance devant aboutir à la présentation de l’énoncé de politique générale du Premier nommé Jean Henry Céant serait vraisemblablement toujours dans l’impasse. Au niveau de l’Exécutif, des conseillers spéciaux du Président de la République auraient indexé sans broncher le parlement qui serait à la base de ce blocage. Dans l’entourage du Chef de l’Etat, on déplore le fait que la séance tant attendue pour la présentation de l’énoncé de politique du notaire Céant soit tout simplement gelée. A en croire des proches du Palais National, à force de faire monter les enchères, de multiplier des exigences dans le cadre de la formation du prochain Cabinet Ministériel, l’on craindrait que l’institution qu’est le Parlement ne se transforme en un « espace de marchandages ».

Près d’un mois après sa désignation comme Premier Ministre en remplacement de Jack Guy Lafontant, Jean Henry Céant pourrait présenter sa déclaration de politique générale sous peu au Sénat de la République avant d’effectuer le même exercice à la Chambre des Députés. Dans un premier temps, des sources proches du Palais National avaient laissé entendre que Me Céant pourrait présenter son énoncé de politique générale au Grand Corps le jeudi 30 août 2018. Jusqu’à très tard dans la soirée du mercredi, aucune note  émanant du Palais National, du Sénat de la République, encore moins du Bureau du Premier Ministre nommé n’était venue confirmer ces allégations.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)