Sept (7) sénateurs demandent la démission du président du sénat Kelly Batien

Lettre ouverte aux Honorables Sénateurs de la République d’Haïti

Loi sur la prolongation de mandat de René Préval: le sénat s'y met aussi
Au cours d'une séance qui ne restera pas dans les mémoires et qui peut-être considéré comme le dernier acte politique des sénateurs élus pour 4 ans, la chambre haute a entériné hier la loi déjà votée a la chambre des députés modifiant l'art 232 de la loi électorale de 2008 traitant notamment du mandat du président de la République.

PNH/Manif: 7 arrestations et 3 blessés, selon la PNH
Le porte-parole de la police nationale d'Haïti, le commissaire divisionnaire Frantz Lerebours s'est inscrit en faux contre les informations selon lesquelles les forces de l'ordre auraient perturbé la manifestation des opposants au président René Préval hier en procédant 133 l'arrestation de plusieurs militants qui auraient aussi été molestés et reçu des  bastonnades en règle.

Manifestation contre le pouvoir: La mobilisation a gagné Port-au-Prince
La capitale était restée jusque-là à la traîne de ce mouvement de mobilisation observé depuis quelques temps dans plusieurs villes de province du pays  pour dénoncer le plan "anti-pays" de René Préval et réclamer sa démission du pouvoir. Hier lundi, c'est chose faite car, plusieurs milliers de personnes  étaient sorties dans les rues du centre-ville de Port-Au-Prince à l'appel de plusieurs organisations dont des partis politiques, des cellules de base de Fanmi Lavalas, des associations de victimes des coopératives etc  pour s'opposer aux deux lois sur l'état d'urgence de 18 mois du président René Préval et celle prorogeant son mandat jusqu'au 14 Mai 2011.

Ranmase: "Le mariage de Préval l'a perverti et a fait de lui un apprenti dictateur", Acluche Louis- Jeune
Le député de Dame-Marie (Gde Anse) de l'OPL dont le mandat parlementaire se termine ce lundi 10 Mai en même temps que la 48e législature (la totalité de la chambre des députés et 1/3 du sénat) n'a pas mis de l'eau dans sa bouche pour critiquer le président René Préval qualifié de tous les maux.

Nouvelle tempête politique en Haïti: Préval sollicite du parlement la prolongation de son mandat
La rumeur s'est confirmée, un projet de loi remis hier au parlement et dont copie est parvenue à Infohaiti.net  par a fait état de la prorogation du mandat du président René Préval jusqu'à l'élection d'un nouveau président ou à l'expiration des 5 ans de sa présidence, soit le 14 Mai 2011.

Politique : René Préval envisagerait de reconsidérer le terme de son mandat
Alors qu'il s'était toujours engagé à laisser le pouvoir le 7 Février 2011 conformément à la constitution de 1987, l'administration du président René Préval réfléchit à la possibilité que le locataire du palais national reste au-delà de cette échéance, a appris Infohaiti.net.

Ranmase : René Préval  prend un virage dangereux à l’approche de l’atterrissage final
Un vrai show à l'américaine, voilà à quoi se résume depuis quelques semaines d'ailleurs l'émission de débats politiques la plus populaire du pays et dans la communauté haïtienne à l'étranger. La raison de ce grand intérêt autour de Ranmase: l'impopularité grandissante d'un président pourtant qui aborde la dernière ligne droite avant son sprint final et le drame du 12 Janvier qui oblige la station (Cataïbes FM) à émettre sous une tente et en face des auditeurs qui guettaient l'occasion d'observer par eux-mêmes le secret de la réussite de cette curiosité du cadran.

Manifestations anti-Préval ça et là hier samedi
A l'occasion du 1er mai, fête de l'agriculture et du travail hier samedi, des milliers de personnes ont gagné les rues à Thiotte dont c'était la fête patronale et aussi à Jacmel dans le sud-est pour protester contre la loi sur l'Etat d'urgence accordant les pleins pouvoirs à l'exécutif et à sa commission intérimaire pour la reconstruction et le développement votée au parlement et contre le président René Préval dont ils réclament la démission pour cet acte qualifié de trahison contre la patrie et pour la gestion calamiteuse de la crise née du 12 janvier dernier.

Vote de la loi d’urgence par le parlement: les sénateurs Gilles, Hériveaux et Jean pointés du doigt par le Réseau National de Défense des Droits de l'Homme (RNDDH)
Pierre Espérance et son Réseau National de Défense des Droits de l'Homme (RNDDH) ne veut pas en rester là dans le tollé soulevé par le vote de la loi d'urgence au parlement de la République en milieu du mois et les suspiscions de corruption qui ont entouré cette séance au grand corps.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)