Ranmase : Les élections de Novembre prochain dans l’impasse
Edmonde Supplice Beauzile, sénateur de la République et dirigeante de la Fusion des Sociaux-Démocrates est sans équivoque : il n’est pas question que son regroupement participe à aucune compétition organisée sous l’égide de l’actuel  CEP et du gouvernement ; «je convie la jeunesse de mon pays, a-t-elle encore dit, à continuer la mobilisation pour dénoncer les manquements à l’ordre démocratique et réclamer la société démocratique à laquelle le pays a droit ».

Ranmase: Haïti/Elections : Des membres de l'opposition expriment leurs inquiétudes
Les invités de Ranmase hier samedi sur Radio Caraibes parlaient tous ou presque  le même langage: Préval est une catastrophe en lui-même en ce sens qu'il a réussi à s'attirer  les foudres de sa population qui est très mécontente des deux lois jugées scélérates qu'il a fait voter au parlement. Toutefois, des nuances de taille ont été observées dans les positions des panélistes, le sénateur Evaliere Beauplan qui est très critique lui aussi contre M. Préval et qui ne voudrait pas que les élections soient organisées sous son administration à cause d'une suspicion presque légitime de partialité et de magouille n'a pas trop de problème à ce que le concerne reste en place jusqu'au 7 Février pour passer le pouvoir  à un président issu de la Cour de Cassation conformément à la Constitution, mais pas un jour de plus, précise t-il.

Paul Denis: "La presse, le ministère de la parole"
Dans une interview accordée hier à Infohaiti.net et à Radio Caraibes, le ministre de la justice a défendu l'action de l'Administration du président Préval, accusée d'immobilisme et de lenteur étonnante après le séisme: " Aucun gouvernement dans aucun pays du monde n'aurait pu résoudre les problèmes actuels sans une baguette magique", a dit le ministre Denis qui a accusé la presse en des termes voilés de contrôler l'opinion.

Attaque contre le PDG de Radio Caraibes: les témoignages arrivent de partout
Ils sont nombreux les haïtiens du territoire et de la diaspora et aussi des amis de la communauté internationale qui ont manifesté leur solidarité à l'endroit de Radio Caraibes et de son directeur Patrick Moussignac qui a été l'objet d'une attaque d'un bandit vendredi dernier au matin alors qu'il revenait de la banque.

Tirs sur la résidence du chef de l'Etat: L'opposition crie au montage"
Les stratèges du pouvoir qui ont monté ce coup auraient été inspirés de faire venir le réalisateur américain, Steven Spielberg qui les aurait garanti un meilleur scénario et un meilleur film", a commenté avec humour   l'ancien colonel Himmler Rebu en réaction aux tirs dont aurait essuyé la résidence du chef de l'Etat à Laboule 12, dans les hauteurs de Pétion Ville dans la nuit de jeudi à vendredi.

Ranmase: "Le père qui ment à ses enfants doit s'en aller de la famille", dixit père Yannick Pierre a propos du président Préval
L'ancien candidat malheureux au sénat de l'Artibonite mais que la grande majorité de la population considère comme le grand gagnant de ce scrutin n'était pas tendre à l'endroit du président René Préval qualifié de grand manitou de la politique et qui serait le principal responsable de l'instabilité actuelle par son manque de vision et son caractère sectaire et franchement anti-démocratique.

Nouveau scandale au Conseil Electoral Provisoire (CEP)
C'est le Sénateur Youri Latortue qui a fait la révélation ce week-end a Infohaiti.net. Il s'agit d'un contrat de plus de 14 millions de gourdes qui aurait été passé dans des conditions plutôt douteuses pour l'achat de maillots au profit de l'organisme électoral. Le pire, a poursuivi le parlementaire, le bénéficiaire de ce juteux contrat se trouve être un proche du conseil, le frère de l'actuel directeur général du CEP. 

Un mort et un blessé lors d'une manifestation anti-Préval ce lundi 17 Mai à Port-au-Prince
Les identités des victimes de cette manifestation déroulée ce lundi dans la capitale haïtienne pour réclamer la démission de René Préval ne sont pas connues. Selon les témoignages de plusieurs manifestants, une personne aurait été tuée et une autre grièvement blessée lorsque la branche de la manif partant de St Jean Bosco était arrivée au niveau du Lycée Petion au Bel-Air

Ranmase: INITE face à l'opposition
Convivial, houleux, pimenté, le débat de samedi dernier à Ranmase est passé par tous les états mais, il est néanmoins resté dans les limites acceptables et les acteurs, malgré une certaine nervosité par moment qui a caractérisée leur prise de position, se sont serrés la main à la fin. Sur la table du panel, se retrouvaient face à face Kelly C. Bastien et Joseph Lambert d'un coté et de l'autre Youri Latortue, Himmler Rebu rejoint plus tard par Reynold George dont l'arrivée a provoqué l'hystérie d'une assistance de plus d'un millier de personnes farouchement opposée au pouvoir du président René Préval et Evans Paul au téléphone allait encore donner plus de punch à l'attaque de l'opposition.

Ranmase: Tous contre un et en faveur la démission du chef
Le seul bémol au concert de critiques et de dénonciations visant la démission du président René Préval a été apporté par le président du parti "Respè" et ex-candidat à la présidence, Charles Henri Baker et encore que ce dernier sera lui aussi dans les rues ce lundi pour dénoncer les deux lois votées par le parlement. "Je suis pour le respect de la constitution et donc, partisan du principe que celui-ci doit terminer son mandat le 7 Février 2011 mais, s'il ne fait pas le retrait des lois en question, je n'aurai pas le choix",  a averti M. Baker

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)