Des dizaines de protestataires ont tenté une ultime manifestation ce mardi. Le Corps d’intervention et de maintien d’ordre a déployé une véritable armada pour empêcher ces sympathisants des candidats contestataires de gagner les rues ce mardi, en prélude à la publication des résultats définitifs.

Des chars, des camions à eau et plusieurs détachements ont été remarqués au Bel-Air et à Delmas 2, deux quartiers populeux de la zone métropolitaine. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour contenir des dizaines de protestataires, visiblement courroucés. Par ailleurs, Le Nouvelliste a constaté des barricades de pneus enflammés et des jets de pierres entre la rue St-Honoré et l’avenue Magloire Ambroise, non loin de la Faculté d’ethnologie.

Les agents du CIMO ont été également remarqués dans ce secteur. Ces incidents sont survenus quelques heures avant que l’organisme électoral n'ait confirmé la victoire de Jovenel Moïse à l'élection présidentielle de 2016. Une victoire contestée par ses concurrents immédiats, Jude Célestin, Jean Charles Moïse et Maryse Narcisse, respectivement de Lapeh, Pitit Dessalines et Fanmi Lavalas.

 

Source: Le Nouvelliste

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)