Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; Wright has a deprecated constructor in /home/infohait/public_html/templates/js_avalon/wright/wright.php on line 33

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; Browser has a deprecated constructor in /home/infohait/public_html/templates/js_avalon/wright/includes/browser.php on line 135
Jocelerme Privert prône l’unité, le pardon, la stabilité politique et la réconciliation nationale aux Gonaïves
                                                                                     

Cela été vraisemblablement le dernier discours du Président Provisoire, Jocelerme Privert aux Gonaïves à l’occasion de la célébration du 213ème anniversaire de l’indépendance haïtienne. Sur une place d’armes bondée avec des militants de divers horizons dont ceux du candidat à la présidence Jovenel Moïse, remarqués en grand nombre, le Président Provisoire a mis un accent particulier dans son discours sur l’entente, le dialogue, l’harmonie et la réconciliation nationale.

Faisant référence à “l’exploit de la guerre de l’indépendance qui a accouché le miracle haïtien, la Première République noire a su ouvrir la voie a un nouvel ordre mondial basé sur la liberté, l’égalité et la fraternité a rappelé le Président Provisoire Jocelerme Privert.

« Nous sommes tous héritiers de ce que nos ancêtres ont accompli » a souligné le Chef de l’Exécutif et le «premier janvier 1804  doit rappeler que Gonaïves est un carrefour incontournable pour l’unité du Peuple Haïtien. »

 Plus loin, dans son discours, le  président provisoire invite tout un chacun à penser constamment  aux  sacrifices de nos ancêtres et nous inspirer de leurs prouesses pour renouer avec le fil.  
« Sans l’union des noirs et des mulâtres » il n’y aurait pas de premier janvier 1804 a indiqué le Président Privert qui a souligné que l’éducation, la construction d’infrastructures de base, la construction de centres professionnels, la santé, la stabilité politique, les investissements représentent pour nous des défis majeurs et que tout prochain dirigeant de ce pays doit aborder avec sérieux.

« Le pays n’a cessé de dégringoler(…), aujourd’hui nous sommes considérés comme le pays le plus  pauvre du continent  (…) une telle situation doit nous porter à la réflexion et nous demander pourquoi sommes-nous dans un tel état » a lancé le Président Privert.

« Pour sauver Haïti il faut la réconciliation, la paix, l’unité et le dialogue national » a martelé  le Président Privert en  rappelant que” nous sommes tous des haïtiens et chaque haïtien peut apporter sa contribution pour l’édification d’une nouvelle Haït”i.

Faisant une brève génèse de son accession au pouvoir, le Président Privert a admis que ce n’est qu’à la faveur de certains événements spéciaux qu’il est devenu Chef d’Etat, non sans la partition du parlement. Au final il s’en orgueillit d’avoir pu réaliser l’une des élections les plus réussies de toute l’histoire d’Haïti. « A travers le monde on nous a félicité pour ces élections » a indiqué le Président Privert.

Pour le Président Privert le pays n’ira nulle part si nous ne pratiquons pas le pardon. « J’ai été un fonctionnaire de carrière, on m’a arbitrairement mis en prison pour des crimes que je n’ai pas commis, j’ai été persécuté politiquement » a rappel Jocelerme Privert
« Sans le pardon il n’y aurait pas de congrès de l’Arcahaie »

 

 

 

Le bilan de nos inconséquences laisse un goût amer pour les vrais patriotes » estime le Président provisoire estimant au passage que le pays vient de dépenser 40 millions de dollars pour les dernières élections.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)