Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; Wright has a deprecated constructor in /home/infohait/public_html/templates/js_avalon/wright/wright.php on line 33

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; Browser has a deprecated constructor in /home/infohait/public_html/templates/js_avalon/wright/includes/browser.php on line 135
Contestation des résultats de la présidentielle: Moins de 300 procès-verbaux à vérifier, les résultats définitifs promis pour jeudi
                                                                                     

Pendant tout le week-end de la Noël, les juges électoraux au Bureau du contentieux électoral national (BCEN) n’ont pas arrêté de vérifier les procès-verbaux au Centre de tabulation des votes. Hier soir, ils ont vérifié 149 PV pris de façon aléatoire dans les départements du Centre et de la Grand’Anse. Il ne reste qu’environ 281 procès-verbaux sur 1 560 à vérifier. Le PHTK continue d’assister seul au processus, Fanmi Lavalas annonce qu’il se retire définitivement du CTV, LAPEH exige la reprise de la vérification et Pitit Dessalines envoie une sommation au BCEN…

Le tribunal électoral n’a pas chômé avec la vérification. Depuis samedi dernier, le BCEN et le PHTK ont commencé a tirer au sort pour choisir les 1 169 procès-verbaux qui restaient après avoir vérifié les 27 PV de Moïse Jean-Charles et les 364 de Jude Célestin sur les 1 560 PV qui représentent les 12% de PV à vérifier. Jusqu’au dimanche 25 décembre, le tribunal électoral avait vérifié 73% des PV. Hier lundi, de 4 heures de l’après-midi à 9h 45 du soir, le BCEN et les représentants du parti politique de Jovenel Moïse ont vérifié 149 PV en raison de 90 dans le département du Centre et 59 dans la Grand’Anse pris de façon aléatoire.

Il ne reste maintenant qu’environ 281 procès-verbaux à vérifier avant la reprise des audiences au tribunal électoral. Tout se fait depuis mercredi sans la présence des parties contestataires qui ont demandé au BCEN d’ordonner des vérifications au Centre de tabulation des votes.

Me Evelt Fanfan, l’un des avocats de Moïse Jean-Charles au CTV, a fait savoir au Nouvelliste que le candidat à la présidence avait envoyé une sommation au BCEN dans laquelle il lui demande de se ressaisir et de respecter la décision d’avant dire droit qu’il avait prise lors de l’audience au tribunal. Le CEP est notifié de cette sommation, a-t-il dit. « S’il n’obtempère pas, le tribunal prendra sous sa responsabilité de discréditer l’ensemble du processus électoral, de le mettre en danger et d'orienter le pays vers une voie incertaine », prévoit l’homme de loi.

 Il a fait savoir au journal que Pitit Dessalines ne comptait pas se rendre au CTV sans des préalables. Il exige du BCEN la vérification de façon aléatoire des 1 560 procès-verbaux en plus des 27 PV et des 364 PV déposés respectivement par Moïse Jean-Charles et Jude Célestin.

Après la vérification au Centre de tabulation, le BCEN retournera au tribunal et invitera les parties contestataires et défenderesse à venir à nouveau plaider. Me Fanfan indique que Pitit Dessalines n’entend pas retourner au tribunal sans que les 1 560 procès-verbaux soient comparés aux listes d’émargement, aux feuilles de comptage et à la vérification de l’ensemble des CIN correspondant aux 1 560 PV, « comme le veut l’avant dire droit. Le BCEN ne peut pas violer sa propre décision », a-t-il fulminé.

Pour Fanmi Lavalas, pas question d’aller au CTV pour participer à la vérification dans les conditions imposées par le BCEN. « Il est pratiquement impossible pour nous de continuer de plaider si les choses restent telles quelles », a indiqué Me Gervais Charles lundi lors d’une conférence de presse du parti de Jean-Bertrand Aristide.

Selon Yvon Feuillé, représentant de Fanmi Lavalas au CTV, sur 44 PV vérifiés avant de quitter le Centre de tabulation, 34 d’entre eux contiennent des fraudes et des irrégularités en faveur du candidat du PHTK. Jovenel Moïse, a-t-il dit, a obtenu 3 344 votes de ces PV avant vérification et 502 après vérification.

Samedi dernier, Fanmi Lavalas avait participé au tirage au sort et à la vérification d’une centaine de procès-verbaux avant d’abandonner à nouveau le processus pour les mêmes raisons que la dernière fois, à savoir le changement de méthodologie du BCEN au CTV leur interdisant de toucher les PV et de produire instantanément leurs griefs.

 Jude Célestin, de son côté, exige la reprise de la vérification au Centre de tabulation des votes là où les parties contestataires l’avaient laissée mercredi dernier. Selon Me André Michel, l’un des avocats du candidat à la présidence de Lapeh, aucun acte posé en l’absence des représentants des parties contestataires au CTV ne leur sera imposable. Lors d’une conférence lundi, il a appelé le BCEN à se ressaisir afin, a-t-il dit, d’éviter un chaos au pays.

Pour le PHTK, seule parti au CTV, la vérification ne va rien changer dans les résultats préliminaires publiés par le CEP le 28 novembre dernier. Le parti politique de Jovenel Moïse dit attendre avec impatience la publication des résultats définitifs de la présidentielle le 29 décembre qui confirmera le score de son candidat. Le PHTK appelle les contestataires à reconnaître leur défaite et à se mettre disponibles pour « le président élu ».

Le parti des Tèt kale considère la vérification au CTV comme une perte de temps et d’énergie tout en accusant les parties contestataires de vouloir faire des dilatoires avec la vérification. Sur les 149 PV vérifiés lundi soir, seulement 3 avaient des problèmes « matériels », selon un représentant du PHTK au CTV à l’issue de la 7e journée de vérification.Il reste maintenant des procès-verbaux à vérifier dans trois départements : le Sud, les Nippes et le Sud-Est. A ce rythme, tout porte à croire que le CEP sera en mesure de respecter la date du 29 décembre pour la publication des résultats de la présidentielle. Le PHTK y croit fermement et l’exige. Pour le directeur exécutif de l’institution électorale, Uder Antoine, le BCEN n’accuse aucun retard important pouvant empêcher la publication des résultats définitifs des ésultats.

 

Source: Le NOUVELLISTE

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)