P-au-P, 19 déc. 2016 [AlterPresse] --- L’audition des contestations des résultats préliminaires de la présidentielle du 20 novembre 2016 a débuté ce 19 novembre devant la 3ème chambre du Bureau du contentieux électoral national (Bcen), apprend AlterPresse. Ce développement est intervenu après le rejet par le Conseil électoral provisoire (Cep) de la demande de récusation des conseillers électoraux comme juges au Bcen par les parties contestataires, selon une note de l’institution électorale en date du 17 décembre 2016.

A présent, les avocats contestataires des formations Pitit Dessalines, de la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (Lapeh) et de Fanmi lavalas prennent part à une séance du Bcen, en face de ceux du Parti haïtien tèt kale (Phtk).

Les avocats des partis contestataires exigent une vérification approfondie au Centre de tabulation des votes (Ctv), une demande que ceux du Phtk jugent injustifiée, à cause, selon eux, de l’absence de preuve concernant les résultats préliminaires incriminés.

Jovenel Moise, du Parti haïtien tèt kale (Phtk) est en tête dans les résultats prélimnaires, avec 55.67% des suffrages exprimés, contre 19.52% attribués à Jude Célestin, 11.04% à Jean-Charles Moïse de Pitit Desalin et 8.99% à Maryse Narcisse de Fanmi Lavalas.

Le Cep, appelé à trancher sur la formation du Bcen, a décidé de rejeter les demandes de tous les plaignants, suite au transfert du dossier, par le Bcen, au Conseil électoral, pour les suites de droit.

Le Phtk avait demandé la récusation des conseillers Kenson Polynice, Jean Simon Saint Hubert et Josette Dorcely aux motifs de n’avoir pas paraphé les résultats publiés par le conseil en date du 8 novembre 2016, dans une requête adressée aux président et membres du Cep, en date du 13 décembre 2016.

À leur tour, Lapeh, Pitit Dessalines et Fanmi lavalas ont sollicité la récusation des conseillers signataires des résultats préliminaires de la présidentielle du 20 novembre pour cause de conflits d’intérêts, dans une requête en date du 14 décembre 2016.

Les trois candidats contestataires ont exigé l’application rigoureuse de l’article 18 du décret électoral disposant que le Bcen se compose de trois (3) sections.

Source: AlterPresse.org

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)