Imprimer
Catégorie : Politique
Affichages : 502

Non à la violence, oui au CEP qui a fait un travail "appréciable", soutient la Amcham dont la position est partagée par le président Jocelerme Privert, prompt à rappeler qu'en vertu du décret électoral, le CEP doit assumer ses responsabilités pendant les contestations. Par rapport aux manifestations, casses, intimidations, l'ambassadeur des Etats-Unis, Peter H. Mulrean a soutenu que le scrutin du 20 novembre était "crédible", avant de confier être "franchement inquiet parce que ce n’est pas à travers la rue que le peuple doit se prononcer mais dans les urnes".

Lire la suite sur le Nouvelliste