P-au-P, 13 déc. 2016 [AlterPresse] --- L’Union nationale des normaliennes et normaliens haïtiens (Unnoh) encourage des efforts concertés pour aider le pays à sortir de sa situation difficile, dans une interview accordée à AlterPresse.Elle exhorte les groupes organisés à conjuguer leurs efforts pour contrecarrer les mauvaises manœuvres, visant à déstabiliser le pays.

Merilien exprime des doutes par rapport aux resultats de la presidentielle du 20 novembre dernier et appui l’idée d’une vérification approfondie, qui permettra de faire la lumière sur la question.

Selon les résultats, publiés dans la soirée, Jovenel Moïse (le poulain de l’ex-président Joseph Michel Martelly), candidat du Parti haïtien tèt kale (Phtk), se trouve en tête, avec 55.67% des voix, suivi de Jude Célestin, candidat de la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (Lapeh) avec 19% des voix.

Jean Charles Moïse, candidat de la plateforme Pitit Dessalines arrive en 3e position avec 11.04% des voix

Après vérification, s’il est prouvé que l’un des candidats a obtenu plus de 51% des voix, les protagonistes doivent accepter les résultats. Dans le cas contraire, ces derniers plongeraient le pays dans l’instabilité, affirme le syndicaliste.

Selon lui, une enquête approfondie sur les résultats partiels de la présidentielle pourra mettre la population en confiance et donner une légitimité au candidat qui serait élu.

Entre-temps, le Conseil électoral provisoire (Cep) a apporté un démenti formel aux allégations de certains acteurs politiques, « relatives à l’existence (…) de deux rapports contradictoires concernant les résultats de la présidentielle, dans un communiqué en date du 12 décembre 2016.

Source: AlterPresse.org
 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)