P-au-P, 12 déc. 2016 [AlterPresse] --- L’instance, devant statuer sur les dossiers de contestations des résultats préliminaires de la présidentielle du 20 novembre 2016, au niveau du Bureau du contentieux électoral national (Bcen), sera constituée le mercredi 14 décembre 2016, apprend AlterPresse.

La formation du bureau commencera possiblement dans la matinée du 14 décembre (2016). Le tirage au sort ne se fera pas en apartheid, mais bien en public, annonce la porte-parole du Conseil électoral provisoire (Cep), Nicole Siméon, jointe au téléphone par AlterPresse.
C’était le cas, dernièrement, pour la formation, dans le département de l’Ouest, du Bureau du contentieux électoral départemental (Bced), qui s’est penché sur les trois contestations à la présidentielle du 20 novembre 2016.

Les audiences des contestations de la présidentielle, au Bced de l’Ouest, ont duré deux jours, les mercredi 7 et jeudi 8 décembre 2016.

Après des délibérations, effectuées dans la matinée du vendredi 9 décembre 2016, le Bced de l’Ouest s’était déclaré incompétent pour juger les contestations de la présidentielle.

Les dossiers du parti politique Fanmi Lavalas, de la plateforme Pitit Dessalines et de la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (Lapeh) étaient transférés par devant qui de droit (à savoir le Bcen), a fait savoir à AlterPresse le président du Bced de l’Ouest, Wally Desence.

Les contestataires avaient 72 heures, pour exercer leurs voies de recours à partir de la date de l’affichage de la décision au Bced de l’Ouest, suivant le décret électoral.

Les contestataires ont soumis, le dimanche 11 décembre 2016, leurs dossiers par-devant le Bcen.

La candidate Maryse Narcisse de Fanmi Lavalas, les candidats Jean Charles Moïse de Pitit Dessalines et Jude Célestin de Lapeh, qui sont allés en contentieux, ont dénoncé des fraudes dans les résultats préliminaires de la présidentielle du 20 novembre 2016.

Les résultats préliminaires de la présidentielle du 20 novembre 2016 placent le candidat du Parti haïtien tèt kale (Phtk), Jovenel Moïse, en tête avec 55.67% des voix, suivi du candidat à la présidence de Lapeh, Jude Célestin, avec 19% des voix.

Par ailleurs, les Bureaux de contentieux électoraux départementaux (Bced), dans les départements géographiques en Haïti, devront auditionner les contestations au niveau des sénatoriales et de la députation, qui débuteront à partir du lundi 12 décembre 2016.

Au niveau des élections législatives, le tirage au sort pour la constitution du tribunal du Bced au Bed de l’Ouest 1 a eu lieu. Le bureau est ainsi composé de Claudy Sylfa Morisseau, vice-président du Bed, du juge Merlan Delabre et de Me Saint-Louis Michaud.

Le Bced doit entendre trois cas de contestation, un pour le Sénat avec Dr Louis Gérald Gilles, et deux autres pour la députation avec Patrick Séverin et Luckson Janvier pour la 1re circonscription.

27 cas de contestation ont été enregistrés, à l’échelle nationale, pour les législatives partielles du 20 novembre 2016.

Il y a eu « 20 contestations à la députation et 7 au sénat », fait savoir Samuel Pierre, le jeudi 8 décembre 2016, lors d’une conférence de presse.

Avec les 3 cas pour la présidentielle, il faut compter 30 cas de contestations pour les scrutins du dimanche 20 novembre 2016, en Haïti.

Source : AlterPresse.org
 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)