Après son évaluation du démarrage du processus de vote, l’Observatoire Citoyen pour l’Institutionnalisation de la Démocratie (OCID) a suivi toutes les opérations de la journée électorale du 20 novembre 2016, jusqu’à la fermeture des bureaux, au dépouillement et au comptage des votes.L’OCID tient à affirmer que les joutes présidentielles et législatives de ce dimanche 20 novembre constituent jusqu’ici une expérience démocratique porteuse d’espoir pour la stabilité politique du pays, en dépit des incidents et irrégularités mineurs observés.

Environ 15 heures après la fermeture officielle du processus de vote (soit à 7 heures AM ce 21 novembre) et sur la base des données recueillies pour 90.94% d’un échantillon national et représentatif de 1,203 bureaux de vote et de 302 centres de vote, l’Observatoire est à même de conclure que les élections se sont tenues dans de bonnes conditions sécuritaires et ont été marquées par une participation plus ou moins acceptable de l’électorat, même dans les départements touchés par le désastre.

Bref bilan de la journée électorale

Les observations rapportées pour 90.94% de l’échantillon des bureaux de vote susmentionné sont analysées et présentées avec une marge d’erreur de  +/- 1.5% et un niveau de confiance de 95%. Les tendances observées sont les suivantes :

    En ce qui a trait au respect des procédures du vote, les membres des BV ont expliqué aux électeurs et électrices comment voter dans 81.6% des bureaux de vote et ont appliqué l’encre indélébile à leur doigt dans 97.1% des bureaux de vote. Les observateurs et observatrices de l’OCID ont pu suivre le processus de clôture dans 99.3%.

    Les observateurs de l’OCID ont noté l’insertion dans les enveloppes transparentes, par les superviseurs, des documents électoraux suivants : procès-verbal du dépouillement (99.3%), liste d’émargement (97.8%), feuille de comptage (97.5%), procès-verbal d’irrégularités (88.4%), procès-verbal d’incidents (86.3%).

    L’OCID a constaté une augmentation sensible de la présence des mandataires des partis et regroupements politiques à la clôture du vote, comparativement au démarrage du processus. En effet, trois partis politiques ou plus ont pu observer le comptage des votes dans 76.9% des bureaux de vote, contre 62.7% dans la matinée. Parmi les partis ou regroupements les plus fortement représentés aux bureaux de vote figurent le PHTK (79.2%), Fanmi Lavalas (60.3%), Pitit Dessalines (52.2%), LAPEH (48.9%), Renmen Ayiti (24%), FUSION (17.5%) et autres (67.1%).

 

 

 

    L’OCID a également observé, aux abords des centres de vote, des incidents susceptibles d’avoir un effet sur les opérations électorales. Sur les 268 observateurs et observatrices rapportant pour l’extérieur des centres de vote, 7% ont fait état d’incidents de violence dont ils ont été témoins. Ceux-ci concernent notamment des jets de pierre ou de tessons de bouteilles, des bagarres, des tirs d’armes à feu, entre autres. Des protestations par des groupes d’électeurs ont été aussi remarquées dans 10.8% des centres de vote. Parmi les raisons évoquées pour ces mouvements, il convient de citer, entre autres, le support à leur candidat (74.4%) et la dénonciation de l’absence de leur nom sur la liste électorale (62.1%).

    Dans l’ensemble du pays, les observateurs et observatrices de l’OCID ont rapporté une mobilisation plus ou moins acceptable de l’électorat ; ce qui se reflète dans le taux de participation calculé par l’OCID.

Globalement, 23.3% de l’électorat haïtien a pris part au scrutin du 20 novembre (marge d’erreur : +/- 1.5%). Il est intéressant de noter que ce taux est relativement supérieur pour les zones affectées par l’ouragan, soit 25.9% contre 22.5% pour le reste du pays. Le vote des femmes représente 37.9% (contre 62.1% pour les hommes).

Conclusions et recommandations pour la suite du processus

L’OCID salue les efforts de l’institution électorale, du gouvernement et de ses partenaires pour apporter des améliorations sensibles au processus et s’assurer que les populations des zones frappées par le sinistre puissent exercer leur droit de vote. Les innovations encourageantes comprennent : les normes et procédures établies pour le Centre de tabulation et pour le contentieux électoral, la gestion des mandataires et des observateurs, le renforcement de la formation des membres des BV, etc.

Pour la suite du processus électoral, l’OCID encourage vivement le CEP à rester vigilant et perspicace pour relever les défis qui l’attendent dans les phases suivantes. L’OCID invite tous les acteurs politiques, en particulier les candidats, à faire preuve de fair play et à respecter strictement le décret électoral dans la phase post-électorale (se garder de faire des pronostics, utiliser la voie légale pour les contestations éventuelles).

L’OCID se félicite d’avoir pu renouveler en Haïti l’expérience de l’observation électorale scientifique et systématique. Il espère que cette démarche permettra véritablement de réduire la fraude en matière électorale et de renforcer la confiance de la population dans le processus démocratique. Il remercie le National Democratic Institute (NDI) qui a apporté son appui technique ainsi que l’Agence Américaine de Développement International (USAID) pour apport financier. Un merci spécial aux experts étrangers et haïtiens ainsi qu’aux centaines d’observateurs et techniciens qui se sont donné corps et âme pour mettre en œuvre cette opération. Merci à la presse pour son accompagnement.

L’Observatoire Citoyen pour l’Institutionnalisation de la Démocratie, un consortium de la société civile formé de l’Initiative de la Société Civile, du Centre Œcuménique de Droits Humains et de JURIMEDIA, réaffirme sa foi dans la modernisation des pratiques haitiennes dans la sphère politique aussi bien que sociale et économique.

 

« Une démocratie pérenne par la vigilance citoyenne »

Membres du Comité de Pilotage

Sylvie BAJEUX
Pour le Centre Œcuménique des Droits Humains (CEDH)

Abdonel DOUDOU                                                                                                              
Pour JURIMÉDIA 

Rosny DESROCHES                                                             
Pour l’Initiative de la Société Civile (ISC)

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)