Rosny Desroches, Directeur de l'ISC

C’est ce qu’a déclaré hier le Directeur Exécutif de l’Initiative de la Société Civile hier à l’Hôtel LE PLAZA en marge d’un atelier de travail sur  la réforme des Finances publiques qu’organisait l’ISC en partenariat avec le Conseil National Haïtien des Acteurs Non-Etatiques (CONHANE).

“Je regrette que  les trois tentatives de séance en Assemblée Nationale du parlement ne débouche pas sur une décision pour clarifier la situation du pouvoir exécutif” a ajouté le patron de l’ISC qui demeure tout à fait optimiste quant à une issue favorable à cette crise.

Questionné sur les positions antagoniques des secteurs en présence, Rosny Desroches s’est dit malgré tout optimiste quant à une entente sur les points litigieux: d’abord, le rapport de la Commission Indépendante d’Evaluation et de Vérification électorale (Cieve)remettant en question le mandate de  certains parlementaires; ensuite, la feuille de route que doit appliquer l’exécutil à l’occasion des prochaines compétitions électorales.
Concernant ce dernier point, Rosny Desroches souhaite que le pouvoir exécutif “reste au-dessus de la mêlée, n’affiche aucune position partisane en faveur d’un camp ou d’un autre”.
Sur les prochaines élections, le Directeur Exécutif de l’ISC pense que le processus avance très bien en faisant remarquer que tous les grands courants politiques seront représentés à la prochaine présidentielle.
“Il faut cependant résoudre au plus vite ce problème de transition politique et engager des réformes au niveau du système electoral pour éviter les graves problèmes posés l’année dernière par les 900,000 mandataires et un nombre incalculables d’observateurs” a conclu Rosny Desroches qui participait hier à un atelier sur la réforme des finances publiques.

 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)