Sandra Honoré, Représentante du Secrétaire Gl de l'ONU en Haïti

Port-au-Prince, le 16 mars 2016 - La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies et les autres membres de la communauté internationale en Haïti représentés au sein du « Core Group » (les Ambassadeurs du Brésil, du Canada, de la France, de l’Espagne, des États-Unis d'Amérique, de l'Union Européenne et le Représentant spécial de l'Organisation des États Américains) notent avec une grande préoccupation les retards observés dans la mise en œuvre de l'Accord du 5 février qui établit une feuille de route visant au retour à l'ordre constitutionnel dans les délais impartis.

Le "Core Group" exhorte le Parlement à jouer pleinement son rôle dans la mise en œuvre de l'Accord du 5 février en  procédant, sans délai, à un vote sur l’Enoncé de politique générale du Premier ministre afin de faciliter la conclusion du processus électoral.

Tout en insistant sur l'importance fondamentale de rétablir rapidement l'ordre constitutionnel par la conclusion du processus électoral entamé en 2015, et ce conformément à l'Accord du 5 février, le "Core Group" appelle tous les acteurs à ne ménager aucun effort pour assurer sa mise en œuvre dans l'intérêt du peuple haïtien et de son droit de choisir ses dirigeants et ses représentants par des élections.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)