Jusqu’à ce lundi 22 janvier, la valse de personnalités politiques, de la société civile et du monde des affaires se poursuivait au palais national dans le cadre des discussions enclenchées entre le Président Provisoire de la République, Jocelerme Privert et des représentants de divers secteurs de la vie nationale dans l’ultime objectif de dégager un consensus autour du successeur éventuel de Evans Paul à la Primature.

Des membres de l’opposition à l’Ex Président Michel Martelly dont le MOPOD et consorts, des représentants du G8, du PHTK, parti proche de l’ancien régime, de la presse, des hommes d’affaires, des membres d’organisme de défense des droits de l’hommes… ont tous défilé au palais national durant la première semaine de présidence de Jocelerme Privert.

Choix du prochain Chef de Gouvernement, formation des membres d’un nouveau CEP, révision du processus électoral, audit de la gestion de l’équipe « tèt kale » au pouvoir, nécessité de la stabilité politique, situation économique du pays figurent parmi les points qui ont été discutés avec l’ensemble des secteurs conviés au palais national durant ces derniers jours.

En dépit de toutes ces rencontre,s d’aucun craigne qu’il ne s’agisse de manœuvres dilatoires visant à faire passer le temps. Selon plus d’un, le Président Provisoire serait dans une impasse par rapport au choix du prochain Premier Ministre  avant la fin de la semaine. Au parlement, plus précisément au Sénat de la République le jeu est assez corsé dans la mesure où un groupe de parlementaires réclament l’élection d’un nouveau Président de l’Assemblée suite à l’accession à la magistrature suprême de l’Etat de Jocelerme Privert. « Sans élection d’un nouveau Président il n’y aura pas de consultations pour le choix d’un nouveau Premier Ministre clament haut et fort les parlementaires du clan « Latortue ».

L’ère post Martelly paraît de plus en plus difficile à gérer par les acteurs politiques tant les intérêts sont divergents et les enjeux capitaux pour le contrôle du pouvoir. Entretemps les premiers ministrables dont Mme Mirlande Manigat, Edgard L. Fils, Desras Simon Dieuseul, Éric Pierre, Fritz Jean, Jacques Sampeur entre autres sont en attente et espèrent décrocher l’heureux sésame qui leur permettra de prendre les rennes du prochain gouvernement.

Le temps passe, les politiques font du surplace, les vielles habitudes persistent et le Président Privert est face à ses responsabilités.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)