Moins de 24 heures après le déroulement du scrutin du 25 octobre où les haïtiens étaient appelés à élire un Président de la République, des Sénateurs, des Députés et des maires,  des candidats n’ont pas tardé à crier aux  fraudes. Alors que de nombreux secteurs à l’unanimité ont salué le déroulement des opérations électorales du 25 octobre, le candidat à la Présidence de la Plateforme Pitit Dessalines, Moïse Jn Charles accompagné de l’ancien candidat à la Présidence Mathias Pierre, du père Amos Georges et de Me Claudy Gassant, lors d’une conférence de presse donnée ce lundi 26 octobre, a dénoncé de graves irrégularités et des cas de fraude enregistrés lors de ce  scrutin.

L’ancien Sénateur de la République a dénoncé le fait que dans bon nombre de bureau où il était en tête, les procès-verbaux ont été de manière délibérée entachés d’erreurs par des superviseurs et responsables de bureau. «  De tels actes sont  condamnables » a vertement dénoncé Moïse Jn Charles qui a appelé le CEP à assumer ses responsabilités.

Tout en en reconnaissant le travail réalisé par la PNH Moïse Jn Charles a dans le même registre fait état d’ambulances transportant des bulletins de vote pour la présidence en faveur du candidat à la présidence sous la bannière du parti au pouvoir PHTK.

« J’interpelle la communauté tant nationale qu’internationale face à ces actions  et nous demandons à la population d’être sur ses gardes afin de défendre son vote » a déclaré Moïse Jn Charles dont les partisans ont gagné les rues dans l’après-midi du 26 octobre dans la ville du Cap-Haïtien.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)