Pierre Louis Opont, Président du CEP

Cette information a été révélée par le président du Conseil Electoral Provisoire ce soir lors de son second point de presse ce dimanche à la clôture de cette première journée des législatives haïtiennes. Sans vouloir se délivrer un satisfecit personnel, Pierre Louis Opont visiblement soulagé a d’abord remercié ses collègues de l’institution électorale. “Cette journée du 9 Août est le résultat d’un dévouement, d’une conviction, d’un entêtement même de 9 citoyens qui, pendant plus de 6 mois, ont travaillé ensemble vers un objectif commun” a dit le numéro du CEP en présence de Jean Fritz Jean- Louis, Ministre-délégué auprès du Premier Ministre, chargé des questions électorales.

Dressant le bilan de cette journée électorale, M. Opont a fait savoir que plus de “gens ont voté dans les villes de Port-au-Prince” sans être en mesure (pour le moment) de renseigner sur le taux de participation au niveau national. Il a par ailleurs confirmé des cas de violence rendus publics par les correspondants de presse.  54 centres de vote sur les 1508 représentant (soit 4% du total) ont été fermés dans plusieurs départments géographiques notamment dans l’Ouest, l’Artibonite et le Centre à cause des cas divers de violence.  Environ 290,000 électeurs n’ont pu donc choisir leurs mandants au cours de cette journée électorale.

“Il y a eu beaucoup d’actes de violence, des blessés par balles et à l’arme blanche. On évoque aussi la mort d’un citoyen aujourd’hui, nous n’avons aucune confirmation au niveau du CEP” a poursuivi Pierre Louis Opont avant de fournir des détails sur les difficultés rencontrées par l’institution électorale pour délivrer 800,000 mandats électoraux aux représentants de 192 partis politiques.

“Le responsable de l’unité de production de ces mandats a d’abord choisi délibérément dans un premier temps de ralentir la production. Et finalement vendredi soir, il est parti avec tous les documents de cette unité, un lot important de mandats et des équipements appartenant à l’Etat haïtien” a révélé le président du CEP au cours de ce point de presse. “Il est en cavale. Le CEP a porté plainte pour préjudice au processus electoral” a ajouté M. Opont.

A souligner que cette nouvelle a été tenue secrète pendant plus de 48 heures par M. Opont et ses proches conseillers en dépit des dénonciations de plusieurs secteurs politiques et de la société civile qui accusaient l’institution électorale de délivrer des mandants seulement aux  représentants du parti au pouvoir (PHTK) et ses alliés politiques (Vérité et Bouclier).

“On a voulu tout simplement éviter de créer une  situation de panique tout en travaillant sur des solutions” a précisé le président du CEP vantant au passage la collaboration apportée par les 8 conseillers électoraux déployés dans les 8 autres départments géographiques du pays.

Questionné sur le déroulement global de cette première consultation électorale de l’année 2015, Pierre Louis Opont a tangué quelque peu pour éviter de parler de succès. “ A 9h30 ce matin, 98% des centres de vote étaient fonctionnels. Le CEP est globalement satisfait du déroulement du processus, du matériel utilisé, du comportement de l’électorat.”. Il a aussi reconnu que c’était une journée difficile particulièrement dans l’Ouest où des gens armés ont annoncé à visage découvert qu’ils allaient commettre des actes de violence.

Le Président du CEP a annoncé que le décret électoral sera appliqué contre tous ceux (partis politiques, candidats ..) qui l’auraient violé. “On va sévir contre les actes de violence, là où il a eu bourrage d’urnes, intimidation du personnel de bureaux de vote ou autres violations”.
Les résultats de cette première journée seront communiqués dans environ une dizaine de jours après les opérations de tabulation qui se dérouleront au siège central du CEP.

Environ 5,8 millions d’électeurs devraient aller aux urnes aujourd’hui pour ce premier tour des législatives pour renouveler  les deux tiers du sénat (20) et élire 119 députés.  C’est la première consultation électorale de l’ère Martelly inaugurée en Mai 2011. Le prochain rendez-vous électoral est fixé au dimanche 25 Octobre prochain pour les elections locales, le premier tour des présidentielles et le deuxième tour des législatives.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)