Mario Andrésol, candidat à la Présidence

L’ancien Chef de la Police Nationale  d’Haïti (PNH) entre 2005 et 2012, candidat (Indépendant) à la présidence aux prochaines élections a pratiquement inauguré ce matin à Pétion-Ville  son quartier général de campagne en présence de ses partisans et de nombreux invités. De 1982 à2012, Mario Andrésol a fait carrière dans les deux forces de sécurité du pays, les Forces Armées d’Haïti (FADH) et la Police Nationale d’Haïti (PNH).

Dans cette première sortie pré-électorale ce matin, l’ancien capitaine a choisi, en bon tacticien, de vendre d’abord sa "gestion exemplaire" de l’instution policière. “J’ai obtenu de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCA), 7 rapports d’audit tous favorables de ma gestion de la Police Nationale d’Haïti” a lancé Mario Andrésol  qui explique que “ces résultats sont la preuve” de son respect pour les lois du pays.  

Pour se porter candidat à la présidence comme “indépendant”, il a rappellé qu’il a déposé au BED (Bureau Electoral Départemental) de l’Ouest au moment de l’inscription 159,245 signatures de potentiels votants dûment authentifiés par les numéros de leur CIN (Carte d’Identification Nationale) dépassant ainsi les 2% de l’électorat, tel que prévu par la loi électorale.

“Pendant 30 ans, j’ai observé, pris des notes, analysé, compris, appris, aidé, protégé, servi, acquis de l’expérience”  a martelé Mario Andrésol en ayant le soin de souligner  ce qui’il appelle “les soubresauts politiques” qu’a connus le pays à cause de la mauvaise gouvernance, l’égoïsme, la mésentente, les préjugés. “J’ai vécu trois (3) coups d’état, trois (3) gouvernements provisoires, un (1)  gouvernement de transition, vécu  deux (2) occupations en 10 ans”.

Arborant son costume de candidat à la présidence, Mario Andrésol a identifié (selon lui) les principales causes de notre surplace politique et économique et de notre diplomatie de façade depuis 1986: la division, la lute pour le pouvoir, la course vers l’argent facile, la corruption les coups bas. Pour mettre le cap vers la démocratie réelle, a-t-il, il faut divorcer d’avec  toutes ces vieilles pratiques et surtout un leader, un engagement pour permettre au people haïtien de croire en l’avenir”.

Pour créer le développement économique et social, “le pays a besoin de stabilité, de sécurité et de sérenité”. La campagne pour les présidentielles est encore bien loin mais ce matin, Mario Andrésol a esquissé les grandes lignes de ce que sera son programme.

Le discours de Mario Andrésol

Mario Andrésol, candidat à la Présidence (Indépendant) from Yves Cajuste on Vimeo.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)