M. Roberto Rodriguez Marchena, porte-parole et directeur général de communication du gouvernement dominicain

Dns une interview téléphonique accordée au journal El Nacional, M. Roberto Rodriguez Marchena, porte-parole et directeur général de communication du gouvernement dominicain, a catégoriquement nié hier vendredi qu'il existe un accord secret de non rapatriement des étrangers sans statut légal en République dominicaine, comme l’a dénoncé le parti "Force Nationale Pogressiste" citant des déclarations attribuées à Luis Almagro, secrétaire général de l'OEA .

Le porte-parole a aussi indiqué que le Plan National de Régularisation des Etrangers (PNRE) fait partie d'un processus planifié ajoutant que l'enregistrement des étrangers dans le plan sus-mentionné est déjà terminé et qu’on est maintenant à la phase de distribution de cartes d’identificatio dans les régions métropolitaines de Grande Santo Domingo, Santiago, Puerto Plata et d'autres villes. "Le gouvernement de la République dominicaine veut éviter de commettre des erreurs, alors nous allons faire avancer ce processus de livraison des cartes… C’est une décision souveraine du gouvernement," a-t-il soutenu.

Rodriguez Marchena a signalé que les Haïtiens continuent d’arriver chaque jour sur le territoire dominicain fuyant la situation dans leur pays parce que le gouvernement du pays voisin est incapable de créer des politiques publiques. Le directeur général de communication du gouvernement dominicain a également fait savoir dans cette interview téléphonique à El Nacional que la situation en Haïti empêche la création d'emplois et l'investissement étranger qui pourraient permettre aux enfants de ses citoyens d'accéder à l'éducation et la santé.

Selon Rodriguez Marchena, “cette situation porte des Haïtiens à se tourner vers la République dominicaine sans même avoir des documents d’identification parce que le gouvernement haïtien est incapable de les fournir à leurs citoyens sur leur territoire”.

Il a aussi fait valoir qu’aujourd'hui il n'y a pas de conditions pour un dialogue entre les deux pays parce que "les autorités haïtiennes ont, dans leur agenda international, le projet de ternir l'image de la République dominicaine".

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)