Andres Navarro, ministre dominicain des affaires étrangères

“Le Gouvernement de la République dominicaine rejette catégoriquement les déclarations faites par M. Luis Almagro, secrétaire général de l'OEA, en ce sens que dans notre île devrait être un seul pays” a fait savoir le chancelier dominicain Andres Navarro lors dans une déclaration faite ce midi à Santo-Domingo. Le ministre Navarro réagissait aux déclarations faites par le Secrétaire général de l’OEA, l’uruguayen Luis Almagro qui, dans une interview accordée à la chaîne CNN (en espagnol) se référait à la nécessité d’un dialogue entre les deux pays qui se partagent “la même île”.. 

Cette prise de position tout à fait musclée du ministre dominicain des affaires étrangères intervient une semaine après la visite effectuée en Haïti et en RD du 12 au 14 juillet dernier par une mission de l’organisation hémisphérique en vue d’enquêter sur les conditions dans lesquelles sont effectuées les déportations de migrants haïtiens par la république voisine. “Une déclaration de ce genre est non seulement l'expression d'une ignorance totale de la géographie politique du monde, et le passé et le présent des deux pays, mais aussi un acte d'une extrême imprudence en sa qualité de dirigeant de l'OEA” a ajouté le chancelier Navarro rejetant au passage toute possibilité de dialogue avec Haïti si se poursuit la camapgne de discrédit contre la République dominicaine.

D’autre part, le ministre dominicain des affaires étrangères a invité le secrétaire général de l’OEA à adopter une position de justice et à plus d’équilibre pour ne pas compromettre son rôle de médiateur. “Avec les déclarations de Luis Almagro, il n'y a aucune possibilité pour l'OEA de jouer son rôle dans cette situation”. M. Navarro a annoncé que son pays ne participera pas à la réunion multilatérale prévue la semaine prochaine au siege de l’OEA si M. Luis Almagro ne revient pas sur ses déclarations.

“Si Luis Almagro ne retire pas sa contestation de l'existence des deux pays sur notre île, la République dominicaine n’a rien à discuter avec le Secrétariat général de l'OEA. À cet égard, nous annonçons que la réunion qu’il a sollicitée du gouvernement dominicain la semaine prochaine à Washington a été rejetée par nous, car ses déclarations excluent toute forme de dialogue constructif” a martelé le chancelier Navarro en présence de plusieurs hauts fonctionnaires de l’état voisin dont les ministres de la Présidence, Gustavo Montalvo, de l'Intérieur et de la police Jose Ramon Fadul et de l'adminiration Jose Ramon Peralta.

Enfin, sur un ton plutôt nationaliste, Andres Navarro a rappelé que la politique migratoire de “la République dominicaine est de la seule responsabilité de ce pays qui n’acceptera aucune ingérence étrangère dans ce domaine”.

 

Cette réaction du gouvernement dominicain via son ministre des affaires étrangères la surprise au siège de l’OEA à Washington. Sur son compte Twitter, le Chef de l’OEA a posté l’interview accordée à CNN.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)