NOTE de PRESSE- La Plateforme Verite exprime son indignation face à la décision du Conseil Electoral Provisoire d'écarter son candidat à la Présidence, Monsieur Jacky Lumarque. de la course électorale en violation de la Constitution de la République, du décret électoral et  des principes les plus élémentaires du droit public haïtien. La Plateforme tient à rétablir la vérité.

Au moment de son inscription au BED  le 18 mai 2015 ,  le candidat à la présidence de VERITE M. Jacky Lumarque, a soumis toutes les pièces requises par le décret électoral du 2 mars 2015, y compris un Certificat de décharge de la CSCCA pour sa gestion comme directeur de l'INFP de 1987 à 1989, seule periode de sa vie professionnelle ou iL avait la charge de gérer des fonds du Trésor public.

Sa candidature ayant été contestée sur la base qu'il n'avait pas de décharge comme coordonnateur du Groupe de travail sur l'éducation et la formation (GTEF}, établi par l'Arrêté présidentiel du 8 février 2008 , et comme membre du Comité national de la Route de l'Esclave créé par l'Arrêée présidentiel du 2 décembre en 1997, le BCED a rejeté et nous citons : <des allégations et contestations fantaisistes des nommés Alexandre Edgard Thomas, Agathe Therillius et Fabiola Guerrier, pour n'être pas fondées ni en fait ni en droit » et conclu que « le citoyen Jacky Lumarque n'était ni ordonnateur, ni comptable de deniers publics et qu'il n'était pas assujetti à l'accomplissement des formalités prévues à l'article 90-h du décret électoral en vigueur » pour les deux fonct ions mentionnées .

S'agissant du Groupe de travail sur l'éducation. l'Arrêté  présidentiel établissant cette Commission précisait en son article 5 :
« L'Etat ha'tien, à travers le Secrétariat général de la présidence, mettra à la disposition du Groupe, les moyens materiels et logistiques nécessaires à son fonctionnement »

S'agissant du Comité national de la Route de l'Esclave, M. Lumarque n'a pas été coordonnateur de cette commission et a reçu une attestation du président de ce comité qu'il n'a pas eu de responsabilité financiere au sein du Comite. De plus, ce Comite detient une attestation du ministere de l'éducation certifiant qu'il n'a jamais reçu de fonds en provenance du dit ministère.

D'autres contestataires s'ajoutant au groupe initial de contestataires ont fait appel de la décision du BCED, et le BCEN, à son tour,  a maintenu la décision du BCED en l'état.

Suite à la contestation aupres du BCED, le candidat s'est adressé à la CSCCA pour !'informer de son appartenance aux deux comités et lui demander de confirmer, par une attestation appropriée, qu'il n'avait pas été comptable de deniers publics.

Les deux attestations ont été remises au candidat, sous  la forme d'un  certificat de décharge.

La Plateforme s'étonne que le CEP ait pris la decision d'écarter M. Jacky Lumarque de la liste des candidats agréés en cédant aux pressions de partis politiques sans titre ni qualité au regard du décret électoral pour produire une contestation auprès du CEP. La Plateforme VERITE récuse la décision du CEP et elle entend utiliser toutes les voies de recours à sa disposition pour faire échec à cette decision.

 

Kou SA A PAP PASE ! BYEN KONTE MAL KALKILE !

Suivent les signatures:
Paul-Antoine Bienaimé
Joanas GUE
René Momplaisir

 

Port-au-Prince, le 20 juin 2015

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)