L’ancien parlementaire s’est adressé en ces termes  à Me André Michel au tout début de l’émission et à la fin pour inviter les leaders de l’Opposition à s’unir pour éviter de se présenter en ordre dispersé aux élections, question de faire bonne figure face aux tenants du statut quo et de ne pas envoyer un signal de division à l’électorat et l’opinion publique en général.

‘’Je peux vous donner la garantie que si vous allez aux élections avec la pléiade de candidats qui se profilent pour les postes à pourvoir, vous allez vous faire massacrer par ceux-là mêmes que vous étiez supposer combattre car, le public ne croira plus dans la sincérité de cette bataille que vous avez menée avec autant de détermination, de courage et de conviction’’, a dit l’ancien député de Léogane qui a donc fait sienne une préoccupation unanimement exprimée dans le milieu. 

Me André Michel qui est un candidat déclaré aux présidentielles n’a en fait pas eu le temps de réagir formellement à  la proposition de Me Leger qu’il semble cependant apprécier. Le représentant du parti Tet Kale à  l’émission, l’ancien président de la chambre basse, le Dr Antoine Joseph comptait lui aussi faire de ce sujet son cheval de bataille pour mieux acculer une opposition qui semblait pouvoir s’unir pour renverser le président Martelly mais, qui, obnubilée par les mesquins intérêts personnels, ne peut conserver cette même unité pour aller chercher les élections à travers les urnes.  Malheureusement donc, la question des élections qui devait être la toile de fond de cette émission de Ranmase a été reléguée au second plan par le rapport de la Cour des Comptes  sur la gestion des fonds de l’Etat par l’équipe au pouvoir et celle qui l’avait précédée.

Le secrétaire général du parti Tet Kale a eu toutes les peines du monde à tirer son épingle du jeu face à des adversaires qui tentaient de le dévorer sur ce dossier particulièrement accablant pour l’Administration de son poulain, Martelly. André Michel a été le plus mordant sur ce dossier  traitant carrément les dirigeants actuels et aussi l’équipe de René Préval de corrompus et de voleurs. Le dirigeant de la “plateforme Justice” (nouvellement créée) qui a salué le courage des conseillers de la Cour des Comptes  se réjouit qu’ils aient repris les accusations que lui-même et que son ‘’frère siamois’’, Newton Saint-Juste avaient transformé en mandat (poursuites judiciaires) contre la famille présidentielle.

‘’On nous prenait pour des fous qui voyaient du danger partout et qui lançaient des accusations ; ça e là t l sans preuve et sans fondement, et voilà qu’une instance compétente et officielle de l’Etat vient confirmer tout cela avec un rapport d’enquête sans équivoque’’. L’ancien député de Léogane, Jean Danton Leger croit même que dans tout pays sérieux, la simple présentation de ce rapport aurait dû provoquer des démissions en chaine dans l’Administration en place. ‘’Regardez tout ce qu’on a fait avec le Petrocaribe, un vaste champ de corruption avec des projets sans impact réel pour la population’’, a dénoncé Me Leger. 

Le Dr Joseph, d’ordinaire si calme, a même perdu son sang-froid face aux piques intempestives d’un André Michel décidé à le déstabiliser.  L’ancien parlementaire a botté en touche en essayant de dévier sur des sujets   il se sentirait plus à l’aise et là encore il s’est heurté  à  son ancien collègue de la 45e législature, le Dr Evans Beaubrun qui s’est dit étonné d’entendre son ami (ils ont eu une accolade franche en se croisant à l’entrée) parler du domaine de la justice pour justifier   les progrès de son régime.

‘’N’est-ce pas ce pouvoir qui a ordonné la libération d’un criminel identifié par la population sur la frontière (Calixte Valentin) et aujourd’hui, il est avec le président dans tous ses déplacements et il l’assiste aussi dans ses rencontres politiques avec l’opposition modérée’’, s’est emporté le Dr Beaubrun qui s’est lui aussi enorgueilli que la corruption souvent dénoncée de ce régime soit aujourd’hui reconnue par une instance de contrôle financier de l’Etat. Fritz Magny de SOS Police était au panel aussi pour défendre la cause des policiers qui ne peuvent se liguer en syndicat et qui sont trop souvent victimes de la méchanceté des responsables.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)