Avec l’appui de l’IDEA international, le parti OPL, a organisé  aux Cayes, le weekend écoulé,  une journée de formation à  l’intention des dirigeants départementaux et communaux du parti  au niveau du Sud et de la Grande-Anse. Sauveur Pierre Etienne, coordonnateur de l’OPL, indique que  « cette formation vise à habiliter les dirigeants départementaux et locaux à mieux vendre le programme  et la philosophie du parti  afin de pouvoir remporter les prochaines élections ».

Il soutient que « le peuple  n’a plus besoin de la présence des acteurs de théâtre au cours des  prochaines élections mais des présentateurs de bons programmes ».  « Plus de Tim Tim Bwa Sèch », a-t-il conclu.

De passage aux Cayes le weekend écoulé, le coordonnateur de l’OPL, Sauveur Pierre Etienne, appelle le gouvernement à réduire de 50 gourdes le prix d’un gallon de gazoline. « Cette mesure une fois adoptée, le gouvernement devra expliquer  à la population les conséquences qui s’ensuivront », encourage SPE, soulignant que cette mesure pourra calmer les nerfs. 
D’autre part, le weekend écoulé, le sénateur Andrice Riché lui aussi présent à la conférence de l’IDEA international  appelle les membres de l’opposition radicale à se ressaisir. Il   a fait savoir que l’OPL  adopte une “opposition civilisée et n’entend pas prioriser la rue sur le dialogue politique”.

Grève du transport en commun

La grève lancée par les syndicats de chauffeurs pour le 9 et 10 janvier n’a pas réussi totalement dans le Sud. Bertrand Banatte, représentant  départemental  de l’Association des Chauffeurs et Transporteurs Haïtiens  (APCH), indique qu’il appuie “toute grève qui n’a rien à voir avec la politique”. Il estime que «  l’objectif des chauffeurs c’est la baisse des prix  des produits pétroliers et n’a  rien à voir avec les leaders politiques qui veulent profiter   de leur mouvement pour poser d’autres problèmes ». Mr. Banatte appelle les  chauffeurs à rester chez eux jusqu’à ce que l’Etat révise les prix des produits pétroliers à la baisse.

L’ancien député d’Aquin, Emmanuel Fritz Gerald Bourjolly, se dit opposé à la déclaration du ministre des finances faisant  croire qu’il ne peut pas faire baisser les prix des produits  pétroliers. Il a fait savoir qu’il a mené un combat contre ce budget qui, dit-il, “ allait malmener la population”. Le parlementaire appelle le gouvernement à se débrouiller pour réviser les prix des produits pétroliers à la baisse  en vue  d’éviter  un pourrissement de la situation.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)