Point de répit pour la Table de Concertation, regroupement d’organisations et de partis politiques opposé au Président Martelly.  Après avoir obtenu la libération de la grande majorité des prisonniers dits politiques et en dépit du départ du Premier Ministre Laurent Lamothe, la démission de Me Arnel Alexis Joseph au sein du CSPJ et la formation annoncée d’un CEP suivant l’article 289 de la constitution de 1987 entre autre la Table de concertation n’entend point fléchir dans le cadre de la mobilisation anti Martelly.

La dernière phase de l’opération « Burkina Faso » a été annoncée ce mercredi par le responsable de l’OTAN Assad Volcy, également membre de l’organisation politique «  Pitit Dessalines ». Selon Assad Volcy la mobilisation contre le pouvoir en place a pu atteindre jusque là ses objectifs car elle a pu empêcher l’établissement d’une dictature dans le pays.

Pour la dernière phase de l’opération Burkina Faso la Table de Concertation annonce trois journées de manifestation dans la capitale mais aussi dans des villes de provinces les 16, 17 et 18 janvier prochain.

Selon la Table de Concertation «  tous ceux qui se disent  démocrates doivent aujourd’hui choisir leur camp pour la bataille finale »

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)