Radio Kiskeya

*Insécurité : deux morts et 8 blessés par balle dans la zone de l’ancien Fort Dimanche, dans la nuit de mardi à mercredi. Des individus circulant à moto et d'autres à pied, seraient les auteurs de l’acte.

-Les deux personnes tuées répondaient aux noms de Wiltès Aladin, un écolier de 16 ans qui étudiait sous un lampadaire,  et Kettely Hyppolite (21 ans) qui se trouvait à l’intérieur de sa résidence.

-Des habitants de la zone de Fort Dimanche pointent du doigt des groupes armés de La Saline et de la Rue Charlotin limitrophes de leur quartier.

*Le sénateur Moïse Jean-Charles proteste contre la nouvelle résolution du Conseil des Sécurité des Nations-Unies prorogeant pour une nouvelle année le mandat de la MINUSTAH. Il critique en ce sens les menées des « pays impérialistes tels que les Etats-Unis, la France et le Canada contre les petits pays.» Il annonce le renforcement de la mobilisation contre le gouvernement Tèt Kale et la MINUSTAH.

Il déclare par ailleurs ne plus compter l’ex-président René Préval du nombre de ses amis du fait que ce dernier a  rencontré le chef de l’Etat, Michel Martelly, pour lui prodiguer des conseils. Il explique que c’est le président cubain Fidel Castro qui avait conseillé à Préval de l’intégrer dans son cabinet particulier afin d’amadouer Hugo Chavez qui se méfiait de Lavalas en raison des accointances de ce courant politique avec son prédécesseur et adversaire Carlos Andres Perez.

-Le président du bloc Parlementaires pour l’équilibre politique (PEP) à la Chambre des députés, le député de Chantal/Torbeck (Sud), Guy Gérard Georges, estime qu’une seule rencontre avec René Préval suffit à Michel Martelly pour qu’il trouve une solution à la crise actuelle. Le parlementaire justifie sa déclaration par l’expérience de l’ex-président.

-Le député de Marmelade/St-Michel de l’Attalaye (Artibonite), Patrick Joseph, membre du bloc Parlementaires pour le Renforcement Institutionnel (PRI), croit pour sa part que c’est la mobilisation populaire qui doit s’intensifier afin que la communauté internationale se désolidarise du pouvoir en place. Vu la façon dont les autorités gèrent le pays, personne ne devrait regretter une réorientation totale du pays.

*Le Mouvement Patriotique de l’Opposition Démocratique (MOPOD) confirme son mot d’ordre de manifestation anti-gouvernementale pour demain, jour de l’anniversaire de l’assassinat du fondateur de la patrie, Jean Jacques Dessalines, et le 26 octobre, date qui avait été fixée par le gouvernement pour la tenue des élections.

-L’agente exécutive intérimaire en charge de la Mairie de Pétion-Ville, Yvanka Jolicoeur Brutus, réfute les allégations du porte-parole du FOPARK, Rony Timothée, selon lesquelles elle manœuvre en vue d’empêcher que la manifestation annoncée pour ce vendredi par l’opposition, atteigne sa commune.

 

-Concernant un mouvement de protestation au niveau des services de la Voirie de la Mairie en réclamation de 7 mois d’arriérés de salaires, Mme Brutus reconnait le bien-fondé de cette revendication qui concerne, dit-elle, d’autres catégories d’employés de son administration. Elle appelle les concernés à la patience, le problème devant être bientôt résolu.

*Le Ministère de la santé publique et de la population (MSPP) continue d’adopter des dispositions face au risque d’Ebola, selon le Dr Donald François, directeur de l’unité d’appui à la décentralisation sanitaire au Ministère. Des équipements sont déjà disponibles et la formation appropriée a commencé, déclare-t-il.  Le Dr François a fait cette déclaration en marge de la commémoration officielle de la journée internationale du lavage des mains.   

========================================================================

Radio Ibo

Jeudi 16 octobre 2014

Le 2e sénateur du Nord Moise Jean Charles qualifie l’ancien président René Préval de traitre après sa rencontre hier au palais national avec le président Michel Martelly. Moise Jean Charles annonce qu’il se désolidarise de l’ancien Chef de l’état, qu’il considère désormais comme son ennemi.

Le Mouvement Patriotique de l’Opposition Démocratique appelle toute la population à manifester le 17 octobre pour dire non à la mauvaise gestion du pays par l’administration Martelly. Les différentes mesures adoptées par le pouvoir Tet Kale visent à augmenter les souffrances du peuple dénonce le coordonnateur adjoint du MOPOD, Turneb Delpé.

La ministre chargée des droits de l’homme et de la lutte contre la pauvreté extrême accuse les organisations de défense des droits humains d’avoir raconté des ragots sur le gouvernement Lamothe lors de la 112e session du Comité des Droits de l’Homme de l’ONU à Genève, tenue du 6 au 10 octobre.

Les organisations concernées disent voir dans les déclarations de la ministre Rose Anne Auguste des menaces à peine voilées. Elles invitent le gouvernement à soigner sa prochaine présentation devant cette prestigieuse assemblée afin d’éviter de ternir l’image du pays.

L’Association Nationale des Magistrats Haïtiens se dit préoccupé par le licenciement du commissaire du gouvernement en chef de la Croix-des-bouquets, maitre Inel Torchon, moins de 2 mois après sa nomination. Le chef du parquet de Croix-des-Bouquets aurait été remercié pour avoir refusé d’exécuter un ordre du cabinet d’instruction de la juridiction de Port-au-Prince.

 Le secrétaire exécutif de la plate-forme des organisations haïtiennes des droits humains rend le gouvernement responsable du renouvellement continu du mandat de la MINUSTAH. Antonal Mortimé fait remarquer que le gouvernement n’a consenti aucun effort pour rendre le pays moins dépendant des forces onusiennes.

Il ne serait pas prudent de demander au conseil de sécurité de l’ONU de mettre un terme au mandat de la MINUSTAH avant l’organisation des élections de l’avis du ministre des affaires étrangères et des cultes. Le chancelier Duly Brutus croit que l’effectif de la police nationale doit être d’abord renforcé.

Le ministère de la santé publique et de la population et ses partenaires sont sur le point de finaliser un plan pour éviter l’apparition du virus Ebola dans le pays, informe le directeur de l’unité d’appui à la décentralisation sanitaire. Ce plan consiste entre autres à former des employés de la fonction publique affectés aux aéroports, ports et hôpitaux du pays selon le docteur Donald François.

========================================================================

RFM

Jeudi 16 octobre 2014

Tenue hier soir du 40ēme Conseil de Gouvernement axé sur la culture et le tourisme. A cette occasion le Premier Ministre a une fois de plus plaidé en faveur du vote des amendements à la Loi électorale par le Sénat pour paver la voie à la tenue des élections.

Le Député Guy Gérard Georges salue l’entretien de mardi entre le Chef de l’Etat Michel Martelly et l’ex Président René Préval l’Elu de Torbeck Chantal dit espérer que cette rencontre puisse aider à la résolution de la crise.

Le Grand Conseiller de la Fusion Me Victor Benoit se prononce contre le départ forcé du Président Martelly toutefois Mr Benoit encourage le Chef de l’Etat à initier de véritables négociations pour sortir le pays de cette situation de crise.

Le Sénateur Moise Jean Charles appelle à la mobilisation générale pour obtenir le départ des troupes de la MINUSTAH dont le mandat a été renouvelé pour un an par le Conseil de Sécurité des Nations Unies avec des  effectifs militaires et Policiers réduits.

Le Secrétaire Générale de la Plateforme de défense des droits humains qualifie d’affront national le renouvellement du mandat de de la MINUSTAH  Antonal Mortimė convie les Haïtiens à s’unir en vue du retrait total des Forces Onusiennes du pays

Ebola : La Ministre de la Santé  annonce que le personnel des Ports et Aéroports est sensibilisé sur la question.  Dr Florence Guillaume annonce l’achat d’équipements  nécessaires à la prise en charge de patients atteints d’Ebola, la Ministre lance un appel aux Haïtiens qui voyagent afin qu’ils prennent toutes les dispositions pour éviter l’apparition de l’épidémie dans le pays.

L’Ambassadeur de l’Argentine Marcelo Sébastian décoré hier par le Président Martelly pour sa contribution au renforcement des relations entre Buenos-Aires et Port-au-Prince. La cérémonie s’est déroulée au Palais National.

Commémoration du 17 octobre  alors que l’opposition appelle à manifester contre le pouvoir, le Gouvernement annonce la tenue d’un important rassemblement sur la piste de l’ancienne aviation militaire a Delmas 2 ce vendredi pour célébrer la vie du Fondateur de la Nation l’Empereur Jean Jacques Dessalines plusieurs groupes musicaux doivent évoluer dans le cadre de ce Rassemblement.

========================================================================

Radio Galaxie

Jeudi 16 octobre 2014

Les cérémonies de graduation sont formellement interdites pour les classes préscolaires et les trois cycles de l’école fondamentale selon un  tweet  du Ministère de l'éducation Nationale ce matin.

Le renouvellement du mandat de la MINUSTAH pour une année supplémentaire fait polémique au sein de la société haïtienne. Si pour des proches du pouvoir la présence de la MINUSTAH est un mal nécessaire en attendant la création d'une force de sécurité nationale pour les opposants il s'agit d'une grave anomalie qu'il faut vite corriger.

Le renouvellement du mandat de la MINUSTAH en Haïti est une gifle pour la population haïtienne, selon la Plateforme des organisations haïtiennes des droits humains (POHDH). Le gouvernement haïtien est, selon le secrétaire exécutif de la plateforme, Antonal Mortimé, le principal responsable de cette décision du conseil de sécurité de l’ONU pour n’avoir rien fait pour assurer la sécurité dans le pays.

Pour le chancelier haïtien Duly Brutus,  le renouvellement du mandat de la MINUSTAH devrait porter tous les citoyens de ce pays à réfléchir véritablement sur un plan de sécurité viable avec une force qui puisse prendre le relais une fois que les troupes étrangères auront à laisser le sol national.

Le renouvellement du mandat de la MINUSTAH est l’œuvre des grands pays impérialistes notamment les Etats-Unis, la France et le Canada, a dénoncé le sénateur Moise Jean Charles.  Le parlementaire annonce une intensification de la mobilisation afin d’obtenir le départ de la mission onusienne dans le pays.

Haiti crise politique: la rencontre Michel Martelly et René Préval continue de faire des vagues.

Le président en exercice du bloc parlementaire pour l’équilibre politique (PEP) Guy Gérard Georges et le député Patrick Joseph estiment que Le Président Martelly pourrait apprendre beaucoup de l'expérience de son prédécesseur René Préval.

Le sénateur Moise Jean Charles lui est en colère. Les amis du président Michel Martelly sont mes ennemis a dit le sénateur moise Jean Charles, ancien conseiller du Président René Préval.

Le mouvement patriotique de l'opposition maintient l'organisation de sa marche demain dans les rues de la capitale à l'occasion du 17 octobre, jour de commémoration de l'assassinat de Jean Jacques Dessalines en vue de réclamer le départ du pouvoir en place.

Rôle et importance du pouvoir judiciaire dans un Etat de droit’’ est le thème d’un colloque organisé hier mercredi par l’organisation sociale SOS liberté. Identifier les principaux facteurs constituant un blocage à la mise en place d’un véritable état de droit en Haïti, était l’objectif de ces assises.

La Journée Internationale des Femmes Rurales a été célébrée hier mercredi 15 octobre. Yanick Mézile, la Ministre à la Condition féminine en a profité pour saluer le courage des femmes vivant dans les milieux ruraux et souligné leurs apports à l’économie nationale.

===================================================================

Storm TV

Titres/ Mercredi 15 Octobre 2014 (Soir)

Les Grands Titres

-      Le mandat de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation d’Haïti a été prorogé d’un an, suite à une résolution adoptée à l’unanimité par le Conseil de Sécurité.

-      Le Président de la République Michel Martelly honore et salue le départ de l’Ambassadeur Argentin, Marcelo Sébasté, arrivé au terme de sa mission en Haïti.

-    Commémoration ce mercredi, de la Journée Mondiale du Lavage des mains par le Ministère de l’Education Nationale, le Ministère de la Sante Publique en partenariat avec l’UNICEF.

-      Formation d’une Commission spéciale par le Ministère des Cultes  qui devra pencher dans les prochains jours , contre les pratiques déloyales de certaines sectes religieuses en Haïti.

===================================================================

Radio Vision 2000

Les titres de l’actualité

Les responsables du MOPOD annoncent la reprise officielle de la mobilisation antigouvernementale ce vendredi 17 octobre à l’occasion du 208e anniversaire de l’assassinat de l’empereur Jean Jacques Dessalines. L’objectif de cette manifestation est de continuer de réclamer le départ de l’équipe au pouvoir et l’organisation d’élections générales anticipées dans le pays.

Le conseil de sécurité des Nations-Unies a adopté mardi soir à l’unanimité la résolution 2180, prorogeant le mandat de la MINUSTAH jusqu’au 15 octobre 2015. Cependant, l’effectif des militaires passera à 2 mille 370 soldats contre 5 mille 21 actuellement. Quant aux policiers leur nombre sera maintenu à 2 mille 601 agents.

La nouvelle prorogation du mandat de la MINUSTAH est saluée par le ministre haïtien des affaires étrangères, Duly Brutus. Selon le chancelier, lors d’une rencontre avec le secrétaire général de l’ONU à New York, le président Martelly avait laissé entendre qu’il était imprudent de laisser partir actuellement les casques bleus.

Le conseiller Jacques Létang appelle à une reconsidération complète du conseil supérieur du pouvoir judiciaire, face à la crise qui secoue actuellement l’institution. Révolté par l’immixtion brutale de l’exécutif dans les affaires du pouvoir judiciaire avec la complicité du président du CSPJ, Anel Alexis Joseph, maitre Létang, réclame une remise à plat du conseil car à cause de cela, la justice est à son plus bas niveau.

Les représentants des organisations haïtiennes de défense des droits humains, à la 112e session de l’examen du comité des droits de l’homme sur l’application du pacte international relatif aux droits civils et politiques, la semaine dernière, à Genève, critiquent le rapport présenté par le gouvernement haïtien à ses assises. Selon eux, la ministre déléguée auprès du premier ministre, chargée de la question des droits humains, Rose Anne Auguste est passée à côté, elle n’avait pas bien maitrisé le sujet..

===================================================================

PROVINCE

Radio Preference FM (Petit-Goave)

Mercredi 15 octobre 2014

Mouvement de protestation contre le report de l'inauguration du wharf de Petit-Goave..

-------------------------------------------------------------------------------------------

La route nationale # 2 a été bloquée ce mercredi 15 octobre 2014 aux environs de 2 heures Pm au niveau de la Digue par des partisans des autorités locales pour protester contre la décision du Président Martelly de reporter à une date ultérieure l'inauguration du wharf de Petit-Goave prévue préalablement pour ce jeudi 16 octobre 2014...

selon, les protestaires en colére , le Président Martelly aurait changé d'avis aprés avoir reçu certaines informations faisant croire que les membres de l'opposition manifesteraient ce jeudi 16 octobre contre sa Présence à Petit-Goave....

"' Nous réclamons l'inauguration immédiate du port de Petit-Goave, sinon nous allons tout bolquer et occuper constamment les rues jusqu' à la venue du président Martelly ...'' ont -ils indiqué tout en accusant l'opposition locale d'etre à l'origine du report de cette inauguration..

La route nationale a été débloquée par les agents de l'UDMO.

ce jeudi 16 octobre 2014 , les partisans des autorités locales ainsi que les membres de l'opposition manifesteront à Petit-Goave pour des motifs différents.

Guyto Mathieu, radio preferencefm

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)