Newton Louis Saint-Juste, Jeantel Joseph, Tunep Delpe, Jean Enold Buteau, Jean Rene Laguerre, Evans Beaubrun, Lucien Jura, Fedner Bazile, Jean Monard Metellus  (Photo de Wilner St-Val)L`ancien candidat à la présidence du MRN, cadre en difficulté à AKAO (il vient de laisser ce parti qu`il a créé avec d`autres collègues) s`est emporté devant le bilan de réalisations présenté par le porte-parole de la présidence pour les trois ans de Michel Joseph Martelly. Lucien Jura avait en effet indiqué que le président Martelly avait inauguré un Centre (hôpital) de réhabilitation pour les victimes du tremblement de terre et réhabiliter un système de captage de source pour l`arrosage des terres des paysans dans une autre localité.

 

 

L`ancien candidat à la présidence du MRN, cadre en difficulté à AKAO (il vient de laisser ce parti qu`il a créé avec d`autres collègues) s`est emporté devant le bilan de réalisations présenté par le porte-parole de la présidence pour les trois ans de Michel Joseph Martelly. Lucien Jura avait en effet indiqué que le président Martelly avait inauguré un Centre (hôpital) de réhabilitation pour les victimes du tremblement de terre et réhabiliter un système de captage de source pour l`arrosage des terres des paysans dans une autre localité. 

``Le bilan d`une présidence ne peut pas se mesurer à quelques opérations coup de poing réalisées par-ci par-là; ces interventions doivent s`inscrire dans le cadre d`un plan global habilement préparé et qui dégage des perspectives claires; de même aussi, des programmes du genre Ti manman chérie   ou Ede Pep + …….n`auront aucun impact social et pour preuve, comparons les chiffres, la pauvreté s`est accélérée depuis l`existence de ces programmes``, a dit le Dr Buteau qui, alors qu`il félicitait le colonel Rebu, ministre des Sports, pour le programme de nettoyage des villes frontalières entrepris à l`occasion du 18 Mai, regrette que ces villes (9) soient traitées en parent pauvre.


``Dans ces villes, l`éducation est laissée au seul secteur privé pratiquement et les héros de ces petits haïtiens sont Juan Pablo Duarte et non les Dessalines et Pétion puisqu`ils vont à l`école en république voisine``.

Atteint de la fièvre Chikungunya, tout comme un autre paneliste (Newton St-Juste), le colonel Himmler Rebu qui a fait un passage-éclair  à l`émission a expliqué que la différence entre les villes dominicaines  et haïtiennes des deux côtés de la frontière l`a toujours désagréablement marqué. D`un côté, la propreté et un effort de modernité et de l`autre la misère, la désolation et les détritus jonchant toutes les rues; c`est ce qui nous a poussé au ministère à faire ce petit geste de propreté dans ces villes frontalières haïtiennes``, a expliqué l`ancien officier des FAD`H devenu ministre de Martelly.

L`émission qui s`était concentrée sur le 14 Mai, troisième anniversaire de la prestation de serment du président Martelly a vu un Newton St-Juste déchainé sur le porte-parole de la présidence  coinçant ce dernier d`expliquer la provenance des fonds de « la soi-disant base Michel Martelly » qui ont servi à l`organisation des festivités du 14 Mai.

``Je m`explique mal que l`ULCC ne soit pas allée à la Digicel pour enquêter sur cette base qui a payé des millions de dollars à la compagnie pour qu`elle envoie des messages-robot aux clients et ainsi enquêter, comme la nouvelle loi l`y autorise, sur le blanchiment des avoirs``, a dit Me St-Juste qui a accuse le chef de l`État de pactiser avec les réseaux mafieux et les trafiquants.

Jeantel Joseph de l`UCADE, proche du pouvoir a croisé le fer avec le Dr Turneb Delpe, son ancien collègue dans l`opposition. Le premier a reproché au second son obsession à combattre le pouvoir par tous les moyens et sa longévité dans l`opposition. ``Il est temps de donner une chance au pays, vous ne pouvez pas passer toute votre vie à combattre tous les gouvernements qui se sont succédé au pouvoir``, a dit Jeantel Joseph provoquant une riposte vive et inattendue de l`intéressé .

``J`aurais compris le message s`il venait de quelqu`un d`autre mais, pas de Jeantel qui n`était pas d`accord que Martelly bénéficie d`une période de grâce. Si j`avais écouté Jeantel, j`aurais demandé le départ du président Martelly le premier mois de son arrivée au pouvoir; aujourd`hui, il est triste de constater que mon ami est devenu plus royaliste que le roi``, a indiqué celui qui prône, depuis des années, l`idée d`une Conférence haïtienne souveraine.  Turneb Delpé, opinant sur le 14 Mai, a regretté que les partisans de Martelly aient été libres de fêter devant le palais national, mais, pas les opposants qui ont été pourchassés et attaqués par la police, devenue une police politique au service du pouvoir.

Abondant dans le même sens, le Dr Evans Beaubrun du RDNP et collègue du Dr Delpe au MOPOD croit qu`il n`y a pas d`autre solution au problème actuel : le départ de Martelly du pouvoir. ``D`ailleurs, il n`était là que par « la volonté du blanc et non pas parce que le peuple l`avait voulu ». Le président Desras a eu raison de dire qu`il est un petit protégé de l`International``. Le porte-parole Lucien Jura a protesté arguant que cette déclaration est indigne d`un démocrate car, le Dr Beaubrun ne doit pas négliger le vote d`une majorité de compatriotes qui ont fait confiance à M. Martelly. ``Peut-être oui pour le second tour mais, pas pour le premier et M. Jura doit savoir qu`il a été imposé par l`OEA``, a répliqué le Dr Buteau. Jean René Laguerre, ancien candidat malheureux au sénat du Nord, venu à l`émission pour contredire le porte-parole de la primature (Kedlair Augustin) qui avait samedi dernier accuser l`intéressé d`avoir ``vendu les élections à Moyse Jean Charles``. L`ancien cadre de l`Immigration qui a paru plus proche du pouvoir que de l`opposition a conseillé aux deux camps de privilégier l`intérêt du pays et de s`entendre pour sauver ce qui peut encore l`être.

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)