Les invités de Ranmase du 12 Avril 2014 (Photo de Wilner St-Val)Le dirigeant de l`Organisation du Peuple en Lutte (OPL) qui n`a pas eu une position très claire par rapport au pouvoir (tantôt il est critique et même très critique, parfois il est complaisant) a indiqué, en réponse à une préoccupation du sénateur Madistin, que l`État n`avait pas la responsabilité du financement du dialogue et que tous les frais étaient pris en charge par l`Église catholique.  En fait, il répondait à son collègue Madistin qui, tentant d`expliquer les problèmes de l`Administration publique dont les caisses sont vides  .....

 

Les invités de Ranmase du 12 Avril 2014 (Photo de Wilner St-Val)Le dirigeant de l`Organisation du Peuple en Lutte (OPL) qui n`a pas eu une position très claire par rapport au pouvoir (tantôt il est critique et même très critique, parfois il est complaisant) a indiqué, en réponse à une préoccupation du sénateur Madistin, que l`État n`avait pas la responsabilité du financement du dialogue et que tous les frais étaient pris en charge par l`Église catholique.  En fait, il répondait à son collègue Madistin qui, tentant d`expliquer les problèmes de l`Administration publique dont les caisses sont vides (Déclaration du chef de l`État aux Cayes mercredi dernier) avait estimé que le dialogue qui n`avait pourtant rien apporté de positif pour le pays pourrait avoir contribué à cette situation qui risque de mettre l`État en situation de cessation de paiement.

Énervé, le sénateur Chéry a accusé son ancien collègue du grand corps  de  traiter l`État en misérabilisme et qu`un tel événement, même s`il était pris en charge par l`État, n`aurait en rien contribué à appauvrir le pays. Rien d`alarmant, dit le ministre de la Communication, Roody Heriveaux, allusion faite à la déclaration du chef de l`État. L`ancien sénateur de la République estime au contraire que le président de la République est honnête et sincère; il regarde le peuple dans les yeux et lui dit la vérité sans faux fuyants. Le nouveau porte-parole du premier ministre, Me Pierre Michel Brunache confie que le chef de l`Etat a voulu dire que si le budget rectificatif n`est pas voté à temps par le parlement, le pays peut connaitre des difficultés mais, rassure t-il, l`Etat n`est pas en situation de cessation de paiement. Il est en mesure de payer les employés et fonctionnaires de l`Administration publique, a encore dit l`ancien ministre de la justice. 

Le Dr Georges Michel dont on ne sait trop s`il voulait supporter ou acculer le pouvoir (mais, il était plus supporteur que détracteur) ne s`est pas étonné de la Déclaration du chef de l`État arguant que tous les pays du monde ont des dettes et d`ailleurs, poursuit-il, l`argent collecté doit justement être investi pour le bien collectif. Samuel Madistin est revenu à la charge pour d`abord répondre au sénateur Chéry sur la question du financement du dialogue par l`église en s`étonnant que l`église ait trouvé de l`argent à gaspiller alors que la cathédrale de la capitale n`est toujours pas reconstruite, de même que différentes autres paroisses (Sacré-Cœur de Turgeau, St Louis Roi de France, Perpétuelle etc) et chapelles du pays effondrées lors du tremblement de terre. ``La base de l`église doit demander des comptes aux responsables``, s`est insurgé le juriste qui est pourtant fils de pasteur protestant, fait remarquer le sénateur Chéry. 

Au porte-parole du premier ministre et au ministre de la Communication qui ont pris faits et causes pour le président Martelly pour sa Déclaration aux Cayes concernant les caisses de l`État, Me Madistin dit qu`il aurait compris si dans le même temps des mesures d`austérité économique étaient prises; or, confie-t-il, à quoi assistons nous, à la formation d`un gouvernement pléthorique, à des voyages farfelus du pouvoir à l`étranger, et la multiplication des carnavals dans le pays.  Samuel Madistin insiste pour dire que le chef d`État doit fournir des explications au peuple; comment, en si peu de temps, il arrive à gaspiller les fonds du Petrocaribe laissés en caisse par son prédécesseur (Préval) alors qu`il n`y a que des projets débutés (les tôles rouges qui ceinturent le pays). Sur la question de Mme Marie Taissa Mazile Etheard (Mme Sonson La familia), un long et académique échange a opposé Me Jacquenet Oxilus, brillant juriste du barreau de Port-au-Prince à Me Madistin sur la thèse de l`évasion de la prévenue. Le premier a soutenu qu`on ne peut parler d`évasion quand la concernée n`en est pas consciente puisque ce sont des autorités judiciaires qui sont venues procéder à sa mise en liberté alors que le second, avec en support, un arrêt de la Cour de Cassation, a défendu la thèse contraire avec aussi la formule connue que Nul n`est censé ignorer la loi. Acculé pour sa proximité présumée avec des réseaux mafieux dont Sonson la Familia, le pouvoir, par la voix de Me Brunache, a indiqué que la police et la justice ont le plein pouvoir pour exercer leur droit et leur travail et il n`y a, dit-il, aucune immixtion de l`exécutif dans le champ de compétence de la justice.

Le modérateur et Me Madistin ont fait remarquer à Me Brunache que la rumeur laissait plutôt entendre que lui, personnellement, a été demis de ses fonctions de ministre de la justice par le palais national pour avoir refusé de faciliter la libération (évidemment illégale) de Calixte Valentin, coupable aux yeux du public, d`avoir tué de sang froid sur la frontière haitiano-dominicaine, un commerçant, Octanol Derissaint . Point de commentaire du concerné qui semblait acquiescé. Durant toute l`émission, Me Madistin et le nouveau ministre de la Communication (Roody Heriveaux) se sont affrontés avec des ``flèches empoissonnées``, l`un essayant de déstabiliser l`autre, mais, le show n`a pas déraillé et il s`est plutôt bien passé et à la satisfaction de tous les participants.  Élégant et beau joueur, Me Brunache avait aussi eu un petit mot gentil à l`égard de Me Kedlair Augustin dont on dit qu`il a été diplomatiquement ecartee de l`équipe (même s`il reste le porte-parole de la primature). ``Il est meilleur débatteur que moi et il sera toujours à Ranmase pour défendre la position de la primature et du pouvoir``, a-t-il dit.   

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)