DG Patrick Moussignac, Sauveur Pierre Etienne,. Rudolph Prudent, Danielle Saint-lot, Jean Andre Victor, Fedner Bazile, Jean Monard Metellus (Photo de Wilner St-Val)L`ancien officier des Forces Armées d`Haïti n`est nullement convaincu de la sincérité des acteurs politiques, particulièrement les trois premiers chefs qui se sont relayés à la tribune de l`Assemblée Nationale lundi dernier pour clamer leur  ``bonne foi`` dans un prétendu dialogue politique alors qu`en réalité, l`atmosphère  fait plutôt penser à des guerriers qui fourbissent leurs ``armes`` en prévision des batailles qu`ils auront  à livrer sous peu. `Je ne sais pas trop pourquoi mais, je me suis réveillé ce matin avec un profond scepticisme et je suis inquiet pour l`avenir immédiat de ce pays car, je ne vois pas venir la philosophie du pardon et de la Réconciliation évoquée par le chef de l`Etat en se référant à Mandela``, dit encore le responsable du GREH.

 

DG Patrick Moussignac, Sauveur Pierre Etienne,. Rudolph Prudent, Danielle Saint-lot, Jean Andre Victor, Fedner Bazile, Jean Monard Metellus (Photo de Wilner St-Val)L`ancien officier des Forces Armées d`Haïti n`est nullement convaincu de la sincérité des acteurs politiques, particulièrement les trois premiers chefs qui se sont relayés à la tribune de l`Assemblée Nationale lundi dernier pour clamer leur  ``bonne foi`` dans un prétendu dialogue politique alors qu`en réalité, l`atmosphère  fait plutôt penser à des guerriers qui fourbissent leurs ``armes`` en prévision des batailles qu`ils auront  à livrer sous peu.`

`Je ne sais pas trop pourquoi mais, je me suis réveillé ce matin avec un profond scepticisme et je suis inquiet pour l`avenir immédiat de ce pays car, je ne vois pas venir la philosophie du pardon et de la Réconciliation évoquée par le chef de l`Etat en se référant à Mandela``, dit encore le responsable du GREH.

Mme Danielle St Lot, porte-parole du parti TET Kalé dit ne pas partager le pessimisme du colonel Himmler Rébu arguant voir augurer de bons espoirs dans ces discours pleins de bons sens et de bonne volonté des acteurs. `Quand je vois les propositions de sortie de crise mises sur la table avec notamment celle de l`OPL, Fusion, Kontrapep et aussi celle de la société civile, je crois au contraire qu`il y a bon espoir pour la tenue prochaine des élections dans le pays``.  

Questionnée pour savoir si le dialogue proposé par l`Exécutif doit prendre en compte tous les problèmes structurels auxquels est confronté le pays ou si au contraire il doit se circonscrire seulement à l'organisation des élections, Mme St Lot fait référence au mandat du président de la République qui ne saurait être négocié ni non plus les grands chantiers sur lesquels travaille l`équipe au pouvoir et qui sont des engagements pris pendant la campagne électorale et sur la base desquels le peuple l`a élu.

``Si l`OPL ou d`autres partis politiques souhaitent appliquer leur programme, qu`ils se présentent devant le peuple pour obtenir son vote ; là, nous devons discuter uniquement sur les élections``.

Le Dr Rudolphe Prudent de KONTRAPEP LA, dit noter une incohérence flagrante dans la position du représentant du parti TET Kalé :``Si votre mandat est clair et que vous n`avez pas de crise, pourquoi faites-vous appel aux autres secteurs de la vie politique et sociale pour vous aider à organiser les élections ; je crois moi-même au contraire, dans votre situation, vous devez être humble et ne pas mettre en avant quelques marmites de riz que vous avez produits en plus ou quelques kms de routes que vous avez réalisés ; ceci n`est pas le progrès et c`est non plus pas comme cela que vous allez régler les cuisants problèmes de ce pays ``.

 Sauveur Pierre Etienne qui a lui aussi noté des progrès dans la position de Desras, Lamothe et Martelly veut donner une chance au dialogue annoncé mais, souhaite qu`il y ait des garanties que les engagements seront respectés. ``Si un sénateur de la République en fonction (Moyse Jean Charles) ne peut pas intervenir sur les ondes de la radio et la télé de l`Etat, qu`en sera-t-il des candidats``, se demande perplexe Sauveur Pierre Etienne qui, tout en doutant de la bonne volonté des dirigeants, veut quand même les prendre au mot pour participer au dialogue mais, précise que son parti ne fera pas partie du gouvernement de consensus  que lui-même il prône.

L`agronome Jean André Victor ne se fait guerre d`illusion sur les intentions du chef de l`Etat qui est dépassé et ne pourra jamais sortir du bourbier dans lequel il s`est enfoncé. ``Il n`y a pas d`autres solutions que les élections générales en 2014 car, les solutions de raccourci ne résoudront aucun problème et le MOPOD est prêt à participer à des discussions qui mettent en avant ce facteur non négligeable. Le dirigeant du Parti Libéral note que le président de la République a parlé des 2/3 du sénat à organiser alors que le président du CT-CEP a parlé des élections pour un tiers et les collectivités territoriales ; preuve de la grande confusion qui règne dans "cette affaire".

 Sauveur Pierre Etienne qui a aussi fait la même remarque pense que des deux chefs (Martelly et Ménard), l`un devrait démissionner.  Le dernier est intervenu par téléphone pour indiquer qu`il est lui-même esclave des principes et de la loi et qu`il n`est pas tenu de suivre le chef de l`Etat car, il n`a pas d`ordre à recevoir de lui ni de personne d`ailleurs. Sur le dossier de l'assassinat de Jean Dominique, les invités étaient extrêmement prudents se contentant d`indiquer que le journaliste Guyler C. Delva n`avait pas à dévoiler au public le contenu d`une ordonnance d`un juge d`Instruction. Tout ceci fait encore dire à Himmler Rébu que nous allons à la guerre.                      

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)