Le grand conseiller du président Michel J. Martelly est sans équivoque sur cette question qui a mis dos à dos la présidence et le sénat de la République depuis plusieurs semaines. "D'ici deux semaines, a-t-il dit, cette crise sera évacuée". Sans donner plus de détails sur les raisons qui avaient porté le palais national à s'opposer aux choix du sénat ni sur son refus systématique de les entériner, l'ancien sénateur et ex Coordonnateur National de l'INITE semble indiquer que le Chef de l'Etat va finalement se courber aux exigences constitutionnelles ...

Le grand conseiller du président Michel J. Martelly est sans équivoque sur cette question qui a mis dos à dos la présidence et le sénat de la République depuis plusieurs semaines. "D'ici deux semaines, a-t-il dit, cette crise sera évacuée". Sans donner plus de détails sur les raisons qui avaient porté le palais national à s'opposer aux choix du sénat ni sur son refus systématique de les entériner, l'ancien sénateur et ex Coordonnateur National de l'INITE semble indiquer que le Chef de l'Etat va finalement se courber aux exigences constitutionnelles pour sortir l'arrêté nommant les juges et procéder à leur installation comme la correspondance du grand Corps au chef de l'Exécutif l'avait réclamée.

 "Le dossier de Me André Michel est évacué, celui du commissaire du gouvernement, Me Francisco René a eu lui aussi une fin heureuse pour les protestataires et avec la fin prochaine du dossier de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif, j'attends de voir quelle crise (nouvelle) le laboratoire va nous fabriquer pour trouver de nouveaux prétextes de se plaindre contre l'Administration Martelly-Lamothe", a déclaré Joseph Lambert dans une flèche à l'adresse de l'opposition politique aux micros de Jean-Monard Métellus le weekend écoulé.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)