Marie Denise Claude (INITE)La militante de l’opposition politique au président Martelly et membre du staff de l’INITE s’est réjouie de ce vote obtenu en milieu de semaine dernière au sénat de la République et qui demande formellement à la chambre des députés de mettre le chef de l’Etat, son premier ministre ainsi que le ministre de la justice en accusation pour crime de Haute Trahison. ‘’Aussi paradoxal que cela puisse paraitre, le vote des sénateurs proches du pouvoir est le plus important à mes yeux car, il démontre, s’il en était besoin, que la situation est tellement grave qu’ils n’ont pas jugé important de s’opposer au projet des sénateurs d’en face qui ambitionnent clairement de mettre le président Martelly en accusation pour avoir sciemment menti à la nation dans l’affaire du juge Jean Serge Joseph », a déclaré Mme Marie Denise Claude

Marie Denise Claude (INITE)La militante de l’opposition politique au président Martelly et membre du staff de l’INITE s’est réjouie de ce vote obtenu en milieu de semaine dernière au sénat de la République et qui demande formellement à la chambre des députés de mettre le chef de l’Etat, son premier ministre ainsi que le ministre de la justice en accusation pour crime de Haute Trahison.
‘’Aussi paradoxal que cela puisse paraitre, le vote des sénateurs proches du pouvoir est le plus important à mes yeux car, il démontre, s’il en était besoin, que la situation est tellement grave qu’ils n’ont pas jugé important de s’opposer au projet des sénateurs d’en face qui ambitionnent clairement de mettre le président Martelly en accusation pour avoir sciemment menti à la nation dans l’affaire du juge Jean Serge Joseph », a déclaré Mme Marie Denise Claude en réponse à l’ancien sénateur et actuel conseiller spécial du président Martelly, Youri Latortue qui est revenu à Ranmase avec le même crédo de la semaine, à savoir que le vote des sénateurs est illégal pour n’avoir pas respecté la constitution et le règlement interne du grand corps.

L’ancien parlementaire et les deux parlementaires actuellement en fonction (le député Levaillant Louis-Jeune et le sénateur Moyse Jean Charles) se sont opposés sur les articles 103 et 106 des règlements intérieurs ; le premier estimant que le vote majoritaire de l’abstention fait automatiquement tomber le rapport de la commission spéciale d’enquête sur la  mort du juge alors que les deux autres argumentent que si la position du sénateur Latortue était valide, pas une seule des lois votées dans les deux corps ne seraient en application aujourd’hui.
Le porte-parole de la primature, Kedlair Augustin et le porte-parole de la présidence, Lucien Jura se sont tous arrangés du côté du sénateur Latortue, évidemment.  L’agronome William Michel qui a fêté au studio son anniversaire par anticipation (il aura 71 ans demain dimanche) a été des plus critiques à l’endroit de l’opposition qu’il juge incohérente dans ses démarches visant à débouter le président  Martelly.

Sur le discours du premier ministre Laurent Lamothe à la tribune de la 68e Assemblée générale, Lucien Jura parle de discours-fleuve qui fait honneur au pays alors que Me Kedlair Augustin fait état des chiffres vérifiables avancés par le premier ministre pour expliquer que nous avons aujourd’hui un pays qui émerge.  Le camp de l’opposition a crié au scandale avec l’ancien président de la chambre basse en tête : ‘’C’est scandaleux qu’en ce siècle moderne nous ayons des dirigeants qui arrivent à la tribune de l’ONU pour parler de « Ti manman chérie » ou d’autres slogans creux à grands renforts de propagande . «C’est une honte pour la nation et d’ailleurs, la RTNH n’avait pas accordé trop d’importance à ce discours puisqu’elle avait choisi de bouder la retransmission de cet événement pour passer le président Martelly en direct aux Cayes et qui, dans la soirée, pour bien prouver  qu’il fait fi des critiques, avait dormi chez Evintz Daniel, ce trafiquant de drogue notoirement connu ».
Moyse Jean Charles s’est lui-même confronté au sénateur Latortue sur les chiffres de l’inflation et de la croissance économique avancés par le premier ministre Lamothe dans son discours.  Le premier fait état des données du Fonds monétaire International alors que le second cite en référence l’Institut Haïtien de Statistique et d’Informatique.  En fin d’émission, Me André Michel qui faisait l’objet d’un mandat d’amener depuis deux mois et aussi d’une mesure d’interdiction de départ a annoncé par téléphone qu’il reprendra officiellement ses activités le lundi 7 Octobre prochain à l’occasion de la réouverture des tribunaux.

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)