Jean Betrand AristidePort-au-Prince – À l’heure où Haïti se prépare à des élections législatives partielles et locales, l’ancien président haïtien Jean-Bertrand Aristide tenterait de reconstruire son parti politique, selon un important hôtelier du pays. Richard Morse, directeur du populaire Hôtel Oloffson, a déclaré dimanche avoir rencontré M. Aristide à trois reprises ces deux dernières semaines. Ils ont discuté de la possibilité que son épouse, Lunise Exum Morse, puisse briguer un siège de sénatrice sous la bannière du parti de M. Aristide, lors d’un scrutin prévu d’ici la fin de l’année.

 

Jean Betrand AristidePort-au-Prince – À l’heure où Haïti se prépare à des élections législatives partielles et locales, l’ancien président haïtien Jean-Bertrand Aristide tenterait de reconstruire son parti politique, selon un important hôtelier du pays. Richard Morse, directeur du populaire Hôtel Oloffson, a déclaré dimanche avoir rencontré M. Aristide à trois reprises ces deux dernières semaines. Ils ont discuté de la possibilité que son épouse, Lunise Exum Morse, puisse briguer un siège de sénatrice sous la bannière du parti de M. Aristide, lors d’un scrutin prévu d’ici la fin de l’année. Les Morse ont également rencontré un leader du parti de Jean-Bertrand Aristide, Famille Lavalas.

Selon M. Morse, l’ancien président effectue un retour sur la scène politique et tente de s’assurer une équipe de qualité à ses côtés. Selon lui, l’homme estime que son parti devrait jouer un plus grand rôle et unir le peuple haïtien.

Les propos de l’hôtelier ne sont que la dernière rumeur voulant que les ambitions politiques de M. Aristide soient sur le point de se concrétiser. L’ex-président est de retour en Haïti depuis mars 2011, et avait alors vertement critiqué les responsables des élections pour avoir exclus son parti du scrutin, mais s’était ensuite évanoui dans la nature. Selon ses partisans, il concentre depuis ses efforts à reconstruire l’Université de la Fondation Aristide.

M. Aristide devrait faire une apparition publique ce mardi, la première depuis ses brèves remarques aux côtés du président Michel Martelly, en 2011. L’homme doit se rendre à un tribunal pour répondre aux questions d’un juge concernant l’assassinat d’un journaliste.

Haïti devait tenir des élections législatives et locales à la fin de 2011, mais des luttes intestines avaient empêché la formation d’un conseil électoral jusqu’au mois dernier.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)