Joseph LambertL'ancien sénateur Joseph Lambert et actuel conseiller spécial du président Michel Joseph Martelly qui s'adressait au journaliste et commentaire politique Jean-Monard Métellus à l'émission Ranmase hier samedi sur Caraibes FM a reconnu qu'il était allé un peu trop loin dans ses accusations à l'endroit de son ancien collègue et ami à la plateforme INITE, Levaillant Louis-Jeune et qu'il aurait dû faire preuve d'un peu plus de retenu pour éviter que ce "linge sale ne soit lavé en public".

Joseph LambertL'ancien sénateur Joseph Lambert et actuel conseiller spécial du président Michel Joseph Martelly qui s'adressait au journaliste et commentaire politique Jean-Monard Métellus à l'émission Ranmase hier samedi sur Caraibes FM a reconnu qu'il était allé un peu trop loin dans ses accusations à l'endroit de son ancien collègue et ami à la plateforme INITE, Levaillant Louis-Jeune et qu'il aurait dû faire preuve d'un peu plus de retenu pour éviter que ce "linge sale ne soit lavé en public".

"J'ai écouté tes remarques et conseils à l'émission Intersection d'hier vendredi et j'admets que j'ai eu tort de répondre aux provocations de mon ancien allié Levaillant pour faire des accusations qui peuvent faire du tort. Je n'ai rien inventé mais, c'était inutile. Je promets Jean Monard que plus jamais, je ne me replongerai dans les eaux des calomnies et des insultes", a dit Joseph Lambert qui confie avec raison sans doute que c'est l'ancien président de la Chambre basse qui prend toujours le mal plaisir de "dégainer" en premier et que ses interventions sont toujours en riposte aux flèches de l'actuel Coordonnateur de INITE qui a d'ailleurs remplacé l’ancien sénateur du Sud-Est à la tête de l'ancienne coalition gouvernementale sous la présidence de René Préval.

A noter que les deux hommes menaient un duel à distance (par voie de presse) depuis une intervention du député Levaillant Louis-Jeune qui avait indiqué qu'il refuserait de serrer la main de l'ancien sénateur Lambert s'il devait le croiser pour avoir, entr'autres, trahi INITE pour ses propres intérêts personnels en s'associant au pouvoir du président Martelly. Ce dernier avait surpris l'opinion en révélant des tractations qui auraient eu lieu au palais national par une fraîche matinée d'automne où le député, opposant de son état au président Martelly, aurait reçu de ce dernier de l'argent en cash pour la fête  patronale de sa Circonscription (Desdunes). Une nouvelle sortie tout aussi musclée des deux "mousquetaires" cette semaine avait amusé les fans des sensations fortes et alimenté les chroniques des médias du pays.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)