Séance houleuse au sénat de la République  ce Jeudi à l’occasion de la convocation du ministre de la justice et de la sécurité publique Jean Renel Sanon autour de la note de presse émise  par  son ministère le 10 février dernier concernant la liberté de la presse.

Séance houleuse au sénat de la République  ce Jeudi à l’occasion de la convocation du ministre de la justice et de la sécurité publique Jean Renel Sanon autour de la note de presse émise  par  son ministère le 10 février dernier concernant la liberté de la presse.
Le ministre a défendu sa décision par le désir de prévenir toute tentative des fauteurs de trouble à semer la panique dans le pays au moment des festivités carnavalesques.
« Le décret du 31 juillet 1986 est toujours d’application a insisté le garde des sceaux de la République »   rejetant les critiques selon lesquelles cette décision viserait à bâillonner la presse. Les sénateurs Steven Benoit, Jean Baptiste Bien-Aime, Anick Francois Joseph, Francisco de la Cruz et Moïse Jean Charles  sont  tour à tour montés au créneau pour  critiquer l’intervention du ministre.

 A l’issue de la rencontre le président de la commission justice et sécurité publique du sénat Pierre Francky Exius s’est dit insatisfait. « Le ministre devrait être interpellé ».

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)