Véritable revers pour les avocats de Jean Claude Duvalier après la décision de la cour d’Appel d’ordonner à ce que l’inculpé comparaisse impérativement par devant le Tribunal pour y être entendu.
«Le pourvoi en Cassation » tel que introduit par les avocats de l’ancien homme fort d’Haïti n’est pas suspensif a fait savoir le Président de la Cour d’Appel Me Jean Joseph Lebrun qui, au terme de l’audience du jour, a demandé en vertu du code d’instruction criminelle que l’inculpé qu’est Jean Claude Duvalier soit amené devant le tribunal à la diligence du Ministère public.

Véritable revers pour les avocats de Jean Claude Duvalier après la décision de la cour d’Appel d’ordonner à ce que l’inculpé comparaisse impérativement par devant le Tribunal pour y être entendu.
«Le pourvoi en Cassation » tel que introduit par les avocats de l’ancien homme fort d’Haïti n’est pas suspensif a fait savoir le Président de la Cour d’Appel Me Jean Joseph Lebrun qui, au terme de l’audience du jour, a demandé en vertu du code d’instruction criminelle que l’inculpé qu’est Jean Claude Duvalier soit amené devant le tribunal à la diligence du Ministère public.
L’audience de Jean Claude Duvalier par conséquent devrait avoir lieu le 28 février, donc à la huitaine selon une décision de la cour d’appel.

Des membres de la partie civile crient victoire tout en lançant un appel à la vigilance.

Boby Duval et Danielle Magloire se félicitent de la décision de la Cour d’Appel réclamant la poursuite de l’audience non sans exprimer certaines inquiétudes en raison des faiblesses du système judiciaire haïtien dans un contexte marqué par le retour au devant de la scène d’un adepte du régime des Duvalier.

Les avocats de Jean Claude Duvalier sont scandalisés. Ils parlent de politisation de l’affaire. «  il y a un brassage juridique incontrôlable » du dossier de notre client a lâché Me Fritzo Canton qui évoque une confusion dans l’application des textes civils et pénaux. «  La politique ne doit pas prendre prééminence sur le droit » a indiqué l’homme de loi.

 «Nos arguments étaient imparables »  affirment de leur côté les avocats de la partie civile. Me Jean Joseph Exumé estime que le Tribunal a fait son travail en prenant la décision d’ordonner la comparution de Jean Claude Duvalier par tous les moyens le 28 février prochain.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)