Résolution-Trois mois après avoir formulé dans le manifeste du Cap-Haïtien, 14 reproches et 8 exigences au pouvoir en place, rien n’a été fait pour arrêter les dérives et corriger les graves fautes commises. Au contraire ! La situation s’est empire. Par exemple le 16 décembre, des citoyens et citoyennes qui manifestaient pacifiquement à Port-au-Prince ont été arêtes et croupissent encore dans les prisons. Le 5 janvier 2013 à l’Arcahaie une réunion pacifique de l’opposition a été brutalement interrompue par les partisans du pouvoir en place.

Résolution-Trois mois après avoir formulé dans le manifeste du Cap-Haïtien, 14 reproches et 8 exigences au pouvoir en place, rien n’a été fait pour arrêter les dérives et corriger les graves fautes commises. Au contraire ! La situation s’est empire. Par exemple le 16 décembre, des citoyens et citoyennes qui manifestaient pacifiquement à Port-au-Prince ont été arêtes et croupissent encore dans les prisons. Le 5 janvier 2013 à l’Arcahaie une réunion pacifique de l’opposition a été brutalement interrompue par les partisans du pouvoir en place.
Face à cette situation, nous, partis politiques, groupements et organisations de la société civile, réunis à Léogâne, ce 19 janvier 2013, sommes tombés d’accord pour :

- Réaffirmer les conclusions obtenues à l’Arcahaie le 5 janvier 2013 portant sur les acquis et erreurs enregistrés au cours de la transition démocratique, erreurs que nous nous sommes engagés à ne plus répéter ;

- Rester unis afin de continuer à accompagner le people haïtien dans ses justes et légitimes revendications, à travailler ensemble pour sortir le pays du bourbier et relancer de manière définitive et résolue le projet démocratique ;

- Affirmer la nécessité de garder en mémoire l’analyse faite de la situation ainsi que les engagements pris dans le Manifeste du Cap-Haïtien ;

- Constater que le pouvoir est en train de jeter les bases pour la restauration de la dictature ;

- Constater que le pouvoir menace dangereusement les conquêtes démocratiques du people haïtien ;

- Adopter un Pacte de solidarité ;

- Fixer les valeurs qui doivent nous guider dans la construction d’un nouvel État démocratique et moderne ;

- Mettre sur pied un COMITÉ DE PILOTAGE, construire une opposition éclairée, constructive et agissante ;

- Reconnaître au people haïtien le droit d’exiger souverainement, pacifiquement la fin anticipée du mandate de 5 ans confié à tout président qui s’écarte des règles du jeu démocratique ;

- Nous engager pleinement dans un travail de mobilisation en vue de faire échec au projet antidémocratique du pouvoir en place ;

- Étendre le travail commence dans les 10 Départements géographiques du pays.

 

Fait à Léogâne, ce 19 janvier 2013

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)