L'ancien président AristideL'année a plutôt mal débuté pour l'ancien président Jean Bertrand Aristide et chef de l'organisation politique Fanmi Lavalas. Ce dernier très timide sur la scène politique publiquement depuis son retour d'Afrique du Sud a été convoqué par le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince pour 2 plaintes distinctes contre sa personne dont détournements de fonds, abus de confiance ce jeudi 3 Janvier. Parmi les plaignants on retrouve d'anciens protégés de l'ex  prêtre de Saint Jean Bosco dont des ex pensionnaires de la Fanmi Lavalas.

L'ancien président AristideL'année a plutôt mal débuté pour l'ancien président Jean Bertrand Aristide et chef de l'organisation politique Fanmi Lavalas. Ce dernier très timide sur la scène politique publiquement depuis son retour d'Afrique du Sud a été convoqué par le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince pour 2 plaintes distinctes contre sa personne dont détournements de fonds, abus de confiance ce jeudi 3 Janvier. Parmi les plaignants on retrouve d'anciens protégés de l'ex  prêtre de Saint Jean Bosco dont des ex pensionnaires de la Fanmi Lavalas.
Figure également parmi les plaignants le très controverse Rosemond Jean en sa qualité de responsable de la coordination des sociétaires victimes des coopératives.

Interrogé sur cette convocation le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Me Lucmane Delile a clairement fait savoir que tout citoyen pouvait répondre aux questions de la justice a n'importe quel moment."  Si l'ancien President Jean Claude Duvalier l'a fait Jean Bertrand Aristide peut le faire a declaré Me Lucmane Delile.

Me Mario Joseph, l’un des avocats de Jean Bertrand Arsitide a évoqué des vices de formes dans les mandats qui ont été envoyés à leur client. Sans  révéler les détails sur la suite  qu’ils comptent donner à cette convocation Me Mario Joseph a souligné qu’au niveau de la partie défenderesse ils feront ce que de droit.

Du côté des bases proches de la Fanmi Lavalas on assimile cette convocation au parquet de Port-au-Prince à une provocation visant à détruire leur leader charismatique. “Nous ne nous laisserons pas faire” a souligné  Ansyto Félix membre de Fanmi Lavalas.

Toujours dans les rangs de la Fanmi Lavalas on estime que  les manœuvres de Me Lucmane Delile ne visent qu’à détourner l’attention de la population sur les vrais problèmes du pays. Louis Gérald Gilles, ancien sénateur lavalas,  se dit optimiste que la vérité finira par triompher par rapport à “ce plan macabre contre la fanmi Lavalas”.

La classe politique haïtienne se veut prudente sur ces mandats qui ont été décernés contre l’homme fort de la Fanmi Lavalas Jean Bertrand Arisitide. Harry Marsant de  l’OPL met en garde contre toute persécution  politique tout en appelant la justice à faire son travail en toute équité.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)