×

Avertissement

JFolder::files : le chemin n'est pas un répertoire. Chemin : /home/infohait/public_html/images/ranmasedu1erseptembre2012
×

Annonce

There was a problem rendering your image gallery. Please make sure that the folder you are using in the Simple Image Gallery Pro plugin tags exists and contains valid image files. The plugin could not locate the folder: images/ranmasedu1erseptembre2012

Guy C DelvaL'ancien sénateur du Nord qui s'est reconverti en agriculteur dans sa région natale (Cap haïtien) n'a pas été tendre à l'endroit du nouveau secrétaire d'Etat à la Communication accusé d'avoir la mission secrète de déstabiliser la très populaire et instructive émission Ranmase par sa capacité à énerver les panélistes émettant des points de vue différents de la propagande gouvernementale. Rony Mondestin qui est connu pour son franc-parler a enfoncé le clou en indiquant que Guyler Cius Delva a été une vraie nuisance (un morpion) à l'émission en opinant sur tous les sujets, défendant l'exécutif même sur des questions indéfendables.

Guy C DelvaL'ancien sénateur du Nord qui s'est reconverti en agriculteur dans sa région natale (Cap haïtien) n'a pas été tendre à l'endroit du nouveau secrétaire d'Etat à la Communication accusé d'avoir la mission secrète de déstabiliser la très populaire et instructive émission Ranmase par sa capacité à énerver les panélistes émettant des points de vue différents de la propagande gouvernementale. Rony Mondestin qui est connu pour son franc-parler a enfoncé le clou en indiquant que Guyler Cius Delva a été une vraie nuisance (un morpion) à l'émission en opinant sur tous les sujets, défendant l'exécutif même sur des questions indéfendables.
Evans Paul et le Dr Evans Beaubrun (RDNP) sont aussi d'avis que l'ancien responsable de SOS Journaliste a plutôt desservi la cause du gouvernement par son intolérance et son attitude de "toutiste" (l'homme qui sait tout).

Avec son audace légendaire (dans le bon sens), M. Delva a rejeté "d'un revers de main" les accusations et affirmé péremptoirement qu'il met quiconque en défi de prouver que l'Exécutif n'a pas agi en de bon droit en mettant sur pied le CEP (permanent) et d'ailleurs, ose-t-il, la loi créant le CEP de Gaillot Dorsainvil avait bien dit que ce serait le dernier organe électoral provisoire. Guy Delva s'est fait tailler en pièce par l'ancien ministre de la Justice, Me Camille Leblanc qui a bondi de son siège pour démentir l’ancien journaliste en indiquant que cette loi n'a pas été respectée puisqu'il s'agissait en fait du CEP de Frantz Verette qui avait précédé celui de M. Dorsainvil. Il était très remonté contre M. Delva qui fait, selon Me Leblanc, une propagande méchante et inacceptable pour justifier son salaire auprès du chef.

"Il fait une distorsion de la vérité à dessein pour battre le fameux record de Toto à Radio Nationale sous le règne de Jean-Claude Duvalier", a repris pour sa part l'ancien sénateur Mondestin.  L'information relative à la loi électorale sous M. Verette avancée par Me Camille Leblanc a été  confirmée par l'ancien sénateur Roody Heriveaux qui, pour une fois, n'a pas été tendre à l'endroit du pouvoir et de son représentant au panel (Guy C. Delva). Dr Hériveaux croit que c'est la politique du pire qui gouverne et elle a pour conséquence des programmes lancés à grand renfort de propagande alors qu'en réalité rien n'a atterri puisque le peuple croûpit dans la misère la plus noire avec "un grangou rose" qui l'empêche de respirer. "Comme si tout cela ne suffisait pas, le pouvoir multiplie les carnavals dans le pays; un autre est déjà annoncé pour le 23 Septembre pour clôturer les vacances ", a encore déploré Roody Heriveaux.

Avec modération et un calme olympien qui contraste avec le très zélé Guy Delva, le ministre du Commerce Wilson Laleau a essayé de voir si le compromis n'était pas toujours possible entre le pouvoir et l'opposition sur la question du CEP; il a quelque part épinglé la classe politique qui a une tendance à ne jamais vouloir s'entendre sur rien du tout. Evens Paul, sans animosité et avec autant d'assurance et de civilité que le ministre Laleau, a pris le contre-pied de la position de ce dernier arguant que les deux membres du gouvernement présents sur le panel n'ont jamais fait partie d’une parti politique, pourtant ils sont à l'aise pour faire le procès de ceux qui la font.

Le Dr Evans Beaubrun est revenu sur la question de la formation du CEP à 6 membres en indiquant que le chef de l'Etat cherche à monter un organe sur mesure pour rafler tous les postes à pourvoir dans les prochaines compétitions électorales. Le dirigeant politique indique que son parti était tellement sûr du carnaval politique préparé qu'il n'avait pas mis les pieds à Karibe Convention Center; "l'histoire politique récente de ce pays fourmille d'exemples de responsables politiques essayant de faire la main mise sur la machine électorale mais, les résultats sont toujours les mêmes; alors, à bon entendeur salut", avertit l'ancien député Beaubrun.

Le ministre Wilson Laleau a conclu sur deux points qui lui tenaient à coeur: les marchands de Tabarre qui souhaitaient recevoir un dédommagement de l'Etat après l'incendie du marché, il a redit qu'il n'en était pas question et que le ministère a commencé à accompagner ceux-ci dans des démarches visant à obtenir des crédits auprès des institutions proposées à cette fin pour redémarrer leur business. Le deuxième point concerne un recensement des entreprises privées que son ministère conduit à travers tout le pays pour redynamiser ce secteur et avoir une plus grande incitation chez les jeunes (entrepreneurs potentiels) désireux de s'y aventurer. (La note du ministère  y relative est sur le site).            

{gallery}ranmasedu1erseptembre2012{/gallery}

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)