Jean Monard Metellus, Saurel Jacinthe, Andre Michel, Cholzer Chancy Le français dirait sans  doute que le ver est dans le fruit pour rapporter les propos de l'ancien  président de l'Assemblée Nationale tenus au téléphone  samedi dernier à Ranmase sur Caraibes FM. Kelly C. Bastien n'était pas invité dans le panel mais, sa mésaventure de la veille (vendredi) où son nom était, de façon in extremis, sorti de la liste des ministres de l'arrêté présidentiel devant être soumis au bureau de la Chambre basse pour la ratification du gouvernement de Laurent Lamothe a fait que l'homme a tristement volé la vedette aux huit (8) autres invités présents à la radio.

 Jean Monard Metellus, Saurel Jacinthe, Andre Michel, Cholzer Chancy (Photo: Wilner St-Val)Le français dirait sans  doute que le ver est dans le fruit pour rapporter les propos de l'ancien  président de l'Assemblée Nationale tenus au téléphone  samedi dernier à Ranmase sur Caraibes FM. Kelly C. Bastien n'était pas invité dans le panel mais, sa mésaventure de la veille (vendredi) où son nom était, de façon in extremis, sorti de la liste des ministres de l'arrêté présidentiel devant être soumis au bureau de la Chambre basse pour la ratification du gouvernement de Laurent Lamothe a fait que l'homme a tristement volé la vedette aux huit (8) autres invités présents à la radio.
L'ancien sénateur qui était visiblement choqué s'en est pris au pouvoir pour l'avoir mis dans une situation très inconfortable, l'obligeant à justifier ses compétences pour le poste (Environnement) devant un homme (Martelly) qui lui-même n'en a pas à revendre. Kelly C. Bastien devait aussi préciser qu'il n'était pas "demandeur de job" mais qu'on le lui avait  proposé, à la demande de deux sénateurs. Malgré tout, il n'a eu que des mots gentils à l'endroit de Laurent Lamothe avec qui il aurait eu pourtant le "deal" épinglant plutôt le chef de l'Etat et son entourage qui serait entrés dans des manoeuvres déloyales et souterraines pour gêner les actions et précipiter l'échec d'un premier ministre alors qu'il n'est même pas encore investi.  Roudy Hériveaux, l'ancien sénateur de la République n'est pas content du traitement infligé à son ancien collègue au grand corps en même temps qu'il estime que le sénateur du Nord n'aurait pas du être intéressé par la proposition à lui faite pour intégrer le gouvernement.

L'ancien président de la Chambre basse, Saurel Jacinth dit ne pas s'étonner de cette attitude du président Martelly qui s'est sans doute réjoui d'avoir humilié un cadre et une compétence du pays. Le député de Moron/Chambellan ne dédouane pas non plus l'ancien sénateur qui a passé outre les consignes de l'INITE pour aller "chercher un job chez Martelly". Le parti avait en effet dit qu'il ne participerait pas au prochain gouvernement. Me André Michel qui a eu des mots durs contre le chef de l'Etat rappelle que c'est la pratique deM. Martelly de rabaisser des gens de valeur dans ce pays.

"Souvenez-vous de Daniel Supplice qui ne sait toujours pas s'il sera encore ministre, Wilson Laleau est mis au rancart", confie le juriste appuyé par l'ancien ministre de l'Environnement, Webster Pierre qui rappelle qu'il est un mathématicien alors qu'il avait fait un passage remarqué au ministère (soutien ferme à Kelly) et s'est offusqué contre le traitement infligé aux cadres par cette nouvelle équipe au pouvoir. Sur le cas de Laurent Lamothe, Me Danton Léger, député de Léogane et ami du PM ratifié révèle qu'il va accorder un vote favorable à celui-ci pour son énoncé de politique générale tout en confiant que ce document n'est pas plus qu'une feuille de chou sans substances et sans vrai contenu.

"Il ne pourra réaliser un 1/10 de ce qu'il a promis et on va l'attendre après 3 à 4 mois pour évaluer sa performance". Le juriste et spécialiste des droits de l'homme, Gédéon Jean voit des promesses encourageantes dans le document du PM mais, il demeure sceptique sur ses chances de succès soulignant au passage que le budget sur lequel il pourrait s'appuyer pour exécuter ses plans est financé à plus de 60% par l'International. Roudy Heriveaux lui mise sur la fougue, la détermination et la volonté de Laurent Lamothe pour obtenir des résultats, provoquant un petit débat avec Saurel Jacinth qui  a fait remarquer qu'il n'a pas parlé de la compétence du PM; "parce qu'il n'en a aucune tout simplement", a repris le député qui a jugé particulièrement désastreux qu'on puisse envisager remettre la gouvernance du pays à un homme (disons même deux hommes) dépourvus de toute compétence et d'expérience.

Gédéon Jean, Danton Léger, Webster Pierre (Photo: Wilner St-Val)Cette situation préoccupe au plus haut point Webster Pierre alors qu'elle est tout carrément révoltante pour André Michel qui est revenu aussi sur l'inéligibilité supposée du PM pour le poste (il n'a passé qu'une centaine de jours au pays sur les cinq dernières années et a payé ses taxes après avoir été désigné pour le poste). Le questeur de la Chambre basse, Cholzer Chancy venu à l'émission pour défendre l'honneur du parlement avili dans des accusations de pots de vin (il s'en est inscrit en faux) en a profité pour essayer de contrecarrer Me Michel sur les accusations contre le PM (il est un soutien ferme à Laurent Lamothe) mais, il était rattrapé par son ancien président au dernier bureau de la chambre basse qui estime qu'on ne peut défendre le cas du PM arguant que le rapport lui était favorable mais, que tous les députés avaient admis de très nombreuses failles dans son dossier qui auraient même du lui être préjudiciables.

L'agronome Michel dit lui-même ne pas comprendre les gens qui reviennent sur un choix déjà ratifié par les deux chambres. "Par cette attitude député Saurel, vous remettez en question la crédibilité de votre Assemblée et vous envoyez un signal clair d'incohérence du corps à la population". Néanmoins, quand il était arrivé au moment de faire le bilan des douze premiers mois du président Martelly au pouvoir, l'agronome William Michel avait surpris tout le monde en annonçant que son poulain (M.Martelly) n'avait rien foutu et qu'il méritait en réalité un 0 pointé. Il fera le même bilan ou presque pour le parlement et il est très fâché contre la composition du gouvernement (club de petits copains).

Les autres panélistes, avec des nuances près, ont conclu à un bilan tout aussi désastreux: maigre pour Hériveaux, franchement calamiteux pour Saurel, "il bouge beaucoup pour ne rien faire", note Webster Pierre, il a la volonté de bien faire et sans doute aussi le souci mais les résultats ne suivent pas, confie non sans remords l'ami du président Danton Léger alors que pour le très acide André Michel, le bilan du président est riche en irrespect envers la société et envers lui-même. Il  a cité les invectives contre des parlementaires en la résidence du PM Conille, le "Twipe" adressé à des journalistes en pleine conférence à l'Aéroport.

Les Invité de Ranmase sur Caraèbes FM le samedi 12 Mai 2012
(Photos de Wilner St Val)

Me André Michel (Photo de Wilner St Val)Cholzer Chancy, Questeur de la Chambre législative (Photo: Wilner St Val)

Me Gédéon Jean (Photo de Wilner St Val) L'ancien Sénateur Rudy hériveaux (Photo: Wilner St Val)

Saurel Jacinth, député de Moron-Chambellan (Photo : Wilner St Val) Agronome William Michel (Photo: Wilner St Val)

Webster Pierre, ancien ministre de l'Environnement (Photo de Wilner St Val) Me Danton Léger, député de Léogane

 

Jean Monard Métellus, Directeur de InfoHaiti.net

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)