Laurent LamotheC'est fait. Laurent Lamothe a été ratifié comme premier ministre  au niveau de la chambre basse avec 62 voix pour, 3 contre et 2 abstentions. Au terme d'un débat marathon de plus de 6 heures au cours duquel les échanges ont été vifs et musclés, l'assemblée a  pu se prononcer.Parmi les 3 deputes qui ont voté contre le choix de Laurent Lamothe il y a lieu de souligner la position exprimée par le député Saurel Jacinthe. Selon le parlementaire le vote de la majorité est illegal et inconstitutionnel.

Laurent LamotheC'est fait. Laurent Lamothe a été ratifié comme premier ministre  au niveau de la chambre basse avec 62 voix pour, 3 contre et 2 abstentions. Au terme d'un débat marathon de plus de 6 heures au cours duquel les échanges ont été vifs et musclés, l'assemblée a  pu se prononcer.

Parmi les 3 deputes qui ont voté contre le choix de Laurent Lamothe il y a lieu de souligner la position exprimée par le député Saurel Jacinthe. Selon le parlementaire le vote de la majorité est illegal et inconstitutionnel. Pour l'ancien président de la chambre législative,  "Laurent Lamothe ne remplit pas les conditions exigées par la constitution de 1987 pour  devenir premier ministre".

Théano est prêt

Le ministre charge des relations avec le parlement est aux anges. Ralph Théano se réjouit du vote favorable accordé à Laurent Lamothe par la chambre des députés. S'agissant de son avenir comme ministre chargé des relations avec le parlement Ralph Théano a indiqué qu'il était disponible à faire partie du prochain gouvernement si jamais on faisait appel à lui.

 Il faut noter que dans ses conclusions la commission qui était chargée d'étudier les pièces du premier ministre désigné avait recommandé à l'assemblée de voter en faveur de Laurent Lamothe au regard de l'article 157 de la constitution.

Bas les masques

Le debat à certains moments   de la durée a été houleux. Plusieurs parlementaires ont émis des réserves concernant la personnalité de Mr Lamothe. A titre d'exemple le député élu dans la circonscription de la Gonave  Becken Theus a fait savoir  qu'il y a  trop de zones d'ombres dans le dossier de Mr Lamothe.

Le député Arnel Belizaire qui a lui aussi voté contre la ratification de Laurent Lamothe comme premier ministre,  avec document en main a tenu à prouver que ce dernier en aucune façon ne pouvait être premier ministre. " Mr Lamothe n'a jamais payé de taxes dans les délais prévus par la loi, il n'a pas résidé dans le pays pendant 5 années consécutives et il ne lui a pas été délivré sa carte d'identification nationale lors des dernières élections, a fait remarquer le parlementaire.

Lors de cette séance sur la ratification de Laurent Lamothe,  il faudra retenir les "révélations" du député Fritz Gerald Bourjoly qui implicitement a qualifié  de corrompus les parlementaires qui étaient acquis à la cause de Laurent Lamothe. " Ce sont des gens sans scrupule qui ont reçu de fortes sommes d'argent pour forger leur position " a indiqué le parlementaire.

Face aux accusations du député Bourjoly qui s'est présenté  comme un" saint" , son collègue Luckner Noël a vertement critique l’élu  d'Aquin  qui selon lui serait un deçu voir même frustré du fait  qu'il n'aurait pas été "arrosé".  Le député Luckner Noel a tenu à rappeler que le député Bourjoly est un habitué de pratiques  pas trop catholiques dans ses votes lorsqu’il est question de ratification d'un premier ministre.  Le député Luckner Noël,  de ce fait a souligné à l'intention de  son collègue qui paraît avoir la mémoire courte qu'il avait réclamé plus de 3 millions de gourdes comme condition pour voter en faveur d'un premier ministre.

Aujourd'hui Premier Ministre ratifié Laurent Salvador Lamothe doit présenter sous peu sa déclaration de politique générale.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)