Le premier ministre désigné Laurent Salvador Lamothe a remporté une première manche au niveau du sénat le la république en obtenant un vote favorable au niveau du grand corps avec 19 voix pour, 3 contre et une abstention. Bien avant le vote quatre (4) parlementaires ont préféré abandonné la séance.

Le premier ministre désigné Laurent Salvador Lamothe a remporté une première manche au niveau du sénat le la république en obtenant un vote favorable au niveau du grand corps avec 19 voix pour, 3 contre et une abstention. Bien avant le vote 4 parlementaires ont préféré abandonné la séance.

Parmi les sénateurs qui ont voté pour on peut citer , Jean-Maxime ROUMER, Michel CLÉRIÉ, Jocelerme PRIVERT,  Kely BASTIEN, Dérex L. PIERRE-LOUIS, Evallière BEAUPLAN,  Joël J. JOSEPH, Anacacis Jean HECTOR, Fritz Carlos LEBON, Yvon BUISSERETH, Wencesclass LAMBERT, Joseph LAMBERT , Jean Rodolphe Joasil, Nenel Cassy, Edwin Zenny, Hypolite Mélius,Edmonde Suplice Beauzile, Lucas St-vil, Youri Latortue et  Jean Willy Jean Baptiste.

Au nombre des sénateurs qui ont voté contre, Steven Benoit,  Jean Baptiste Bien Aimé et bien entendu Moise Jean Charles.

Lambert et Latortue aux anges

Le sénateur Joseph Lambert qui a défendu jusqu’au bout le rapport de la commission  qui était chargée d’étudier les pièces du premier ministre désigné favorable à ce dernier d’ailleurs, n’a pas caché sa satisfaction. Selon lui le chancelier haïtien satisfait toutes les exigences de la constitution pour devenir pour premier ministre. Même position affichée par le sénateur Youri Latortue qui tout au long de la séance de ratification du choix de Mr Lamothe a démontré que les pièces soumises par ce  dernier étaient en conformité avec la constitution.    

Andris Riché et Steven Benoit prêchent dans le désert

Pour le sénateur Andris Riché à travers ce vote favorable accordé à Laurent Lamothe c’est un coup dur qui a été porté une fois de plus à la démocratie. Le parlementaire dit croire dur comme fer que le dossier de Laurent Lamothe présente  de nombreuses failles. Pour Andris Riché Laurent Lamothe constitutionnellement n’est pas habilité à devenir premier ministre.

Documents  à l’appui le Sénateur Steeven qui a voté contre le choix de Laurent Lamothe comme premier ministre a démontré que le dossier du chancelier haïtien démissionnaire  comportait de nombreuses zones d’ombres. A titre d’exemple Steeven Benoit a cité le fait que Mr lamothe s’est résolu à se mettre en règle avec le fisc haïtien une fois désigné premier ministre par le chef de l’Etat il y a seulement quelques jours. Autre point troublant dans le dossier Lamothe soutient Le sénateur Steeven Benoit, il n’a  passé que 106 jours dans le pays en 5 ans sans oublier des anomalies flagrantes dans ses passeports et voyages à l’étranger. Qui pis est ce n’est que le 22 aout 2011 qu’une carte d’identification nationale a été émise en faveur de Mr Lamothe a indiqué le Sénateur Steeven Benoit qui a tenu à lancer une mise en garde à l’endroit de ses collègue qui ont voté pour,  en soulignant à leur intention que l’histoire les jugera. 

Le sénateur Jean William Jean Baptiste pessimiste

«Ce qu’il fallait avant la ratification de Laurent Lamothe comme premier Ministre c’est un consensus autour de certains grands défis de l’heure » des propos tenus par le sénateur Jean William Jeanty qui dit craindre le pire pour le pays avec ce vote qui a été accordé au grand corps en faveur de Mr Lamothe. Pour le sénateur élu dans le département des Nippes tous les parlementaires ont leur part

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)