L'ancien président du sénat qui essayait de justifier la décision de l'assemblée des sénateurs  d'écarter Moyse Jn Charles de la commission d'enquête sur la nationalité des membres du gouvernement et du président Martelly (question d'éthique) en a profité pour épingler ses collègues Lambert et Latortue qui, à son sens, auraient du s'abstenir de prendre part à la dite commission à cause du tollé fait autour de leur nom et d'une certaine partialité au chef de l'Etat que leur prête une partie de l'opinion publique.

L'ancien président du sénat qui essayait de justifier la décision de l'assemblée des sénateurs  d'écarter Moyse Jn Charles de la commission d'enquête sur la nationalité des membres du gouvernement et du président Martelly (question d'éthique) en a profité pour épingler ses collègues Lambert et Latortue qui, à son sens, auraient du s'abstenir de prendre part à la dite commission à cause du tollé fait autour de leur nom et d'une certaine partialité au chef de l'Etat que leur prête une partie de l'opinion publique.
"J'ai écouté Intersection avec toi, Jn-Monard pendant la semaine et je vois comment les gens sont méfiants vis-à-vis de ces parlementaires", a encore déclaré Kelly C' Batien qui s'explique mal la réticence du chef de l'Etat à communiquer ses documents de voyage à la commission.

Le juriste et ancien ministre de la Justice, Camille Leblanc croit que la commission peut trancher à partir des documents dont elle dispose si M. Martelly s'obstine à ne pas faire le dépôt des siens (jugement par défaut, en droit). Les députés Acluche Louis-Jeune et Eloun Doreus estiment pour leur part que le président Martelly devrait s'expliquer devant la nation et que le suspens qu'il entretient traduit un certain doute qui laisse libre cours aux interprétations, peut-être, les plus fantaisistes. Camille Leblanc croit au contraire que le chef de l'exécutif n'a pas besoin de s'expliquer étant donné qu'il avait, au moment de sa candidature à la présidence, rempli un formulaire où il avait clairement notifié qu'il était haïtien à part entière, donc qu'il n'avait jamais renoncé à sa nationalité. L'agronome William Michel, défenseur déclaré du président Martelly à l'émission est d'accord pour que celui-ci soit destitué si les accusations du sénateur Jean-Charles se confirment mais, croit aussi que l'on doit faire le procès de tous ceux qui ont violé la constitution depuis 1987.

L'agronome Jean André Victor veut même pas imaginer la perspective qu'un homme (Martelly) puisse délibérément choisir de mentir à tout un système pour accéder au poste le plus important de l'Etat. "Ce serait très grave et c'est une question que l'on doit traiter avec tout le sérieux qu'elle mérite", a encore précisé l'ancien directeur de l'ODVA. Par ailleurs, kelly Bastien qui s'est opposé en plusieurs occasions à l'agronome Michel révèle que le président Martelly parle de consultation pour la formation du nouveau CEP alors qu'il aurait déjà en tete les noms de ceux qui intégreront cette machine électorale.

Revenant sur le travail de la commission sénatoriale d'enquête sur la nationalité, William Michel et Camille Leblanc jugent que la commission n'aurait pas du annoncer que deux personnalités du gouvernement sont déjà épinglées et leur dossier classé (comme citoyens étrangers). Le sénateur Bastien partage aussi cette préoccupation tout en dénonçant au passage le fait qu'aucune loi de mise en place et d'application de la haute Cour de justice n'ait été adoptée jusqu'à ce jour. "Supposons que M. Martelly est convaincu de détenir une nationalité étrangère et que le senat veut le juger, comment va-t-il s'y prendre", s'est interrogé le parlementaire. En clair mais, avec quelques nuances près, les invités de Ranmase de ce samedi sur Caraibes sont tous d'accord que M. Martelly doit partir s'il détient une ou plusieurs autres nationalités et William Jeanty a conseillé aux parlementaires de commencer le nettoyage chez eux avant de s'en prendre à Martelly (la chambre des députés a déjà formé une commission pour vérifier la nationalité des députés et il a un mandat d'un mois).  


 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)