Le sénateur des Nippes William JeantyInvité au journal "Premye Okazyon" sur Caraïbes FM ce matin, le sénateur des Nippes William Jeanty a ouvertement exprimé son désaccord avec le président Michel Joseph Martelly dans le choix du Dr Garry Conille au poste de premier ministre et n'a laissé aucun doute sur son vote lors de la séance de ratification au sénat de l'ex-fonctionnaire onusien.

Le sénateur des Nippes William JeantyInvité au journal "Premye Okazyon" sur Caraïbes FM ce matin, le sénateur des Nippes William Jeanty a ouvertement exprimé son désaccord avec le président Michel Joseph Martelly dans le choix du Dr Garry Conille au poste de premier ministre et n'a laissé aucun doute sur son vote lors de la séance de ratification au sénat de l'ex-fonctionnaire onusien.

"Je reste cohérent dans mes prises de position. Je ne saurais voter en faveur du Dr Conille qui symbolise tout ce que je rejette en fait de main mise de la communauté internationale sur notre pays" a martelé le président de la commision des travaux publics, transports et communications au sénat de la république.

Le sénateur Jeanty a expliqué que lors des pourparlers avec le chef de l'Etat, l2 sénateurs du "bloc minoritaire" avaient clairement conditionné leur appui à la ratification d'un premier ministre désigné à un consensus politique basé sur un ensemble de questions fondamentales dont la formation d'un conseil électoral provisoire de compromis, la modification de la présente loi électorale, le non renouvellement de la Commission intérimaire pour la reconstruction d’Haïti (CIRH), la modification du mandat de la Minustah et un calendrier de son retrait définif du territoire national.

"Nous étions opposés dès le départ à cette super structure de domination qui a réduit l'Etat haïtien à sa plus simple expression" a fait comprendre le sénateur Jeanty. Pour étayer cette thèse, ce dernier s'est référé au bilan présenté, lors de sa dernière audition au sénat, par le premier ministre démissionnaire et co-président de la CIRH, M. Jean Max Bellerive. En effet, sur les quatre (4) milliards de dolars débloqués par cette institution au cours des premiers mois de l'année en cours, avait déclaré M. Bellerive, 87% ont été alloués aux organisations non-gouvernementales pour l'exécution de projets.

"Notre gouverrnement n'a même pas le droit de ramasser les ordures ménagères qui jonchent les rues de notre capitale. Cette tâche est confiée aux ONG" s'est plaint avec une amertume le sénateur William Jeanty qui a fait ressortir une certaine incohérence de la présidence sur le dossier de la CIRH. Le candidat Martelly, a-t-il rappelé, ne voulait pas de cette institution. "Juste avant son voyage pour Madrid sa position était la même mais curieusement après son retour d'Europe, Bill Clinton a été décoré".

Le Dr Garry Conille en compagnie de Bill Clinton à Port-au-PrinceInvité à se prononcer sur le débat qui fait rage autour de l'article 157 de la Constitution de 1987, le sénateur Jeanty dit comprendre "toutes les acrobaties évoquées" pour appuyer le candidat à la primature mais reste convaincu que le Dr Garry Conille n'est pas le meilleur choix si l'exécutif et le législatif sont vraiment à la recherche d'un consensus politique pour mettre en place une équipe gouvernementale appelé à tâcler les nombreux défis post-séisme.

"Au cas où M. Conille passe l'étape de ratification, comment va-t-il se comporter en tant que co-président de la CIRH face à un Bill Clinton dont il était, hier encore, le Chef de Cabinet" a ajouté le président de la commision des travaux publics, transports et communications au sénat de la république.

Vote politique du Groupe des 16
Questionné sur le support que pourrait apporter le Groupe des 16, majoritaire au sénat,au premier ministre désigné, le sénateur Jeanty dit comprendre cette réalité politique tout en ajoutant que les parlementaires de la 49ème législature auront à faire face, à son avis, à deux défis historiques : le grand rendez-vous du 15 octobre pour le renouvellement, la modification du mandat de la Minustah et de la Commission intérimaire pour la reconstruction d’Haïti (CIRH).

Soulignons que le premier ministre désigné le Dr Garry Conille va soumettre, dans les prochains jours, son dossier complet de candidature au bureau de la Chambre Législative où de nombreux députés ont déjà promis de supporter ce troisième choix à la primature du président Martelly.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)