Le président Joseph Michel Martelly devrait rencontrer cet après-midi des membres du groupe minoritaire au sénat de la république avant de désigner un premier ministre plus de trois mois après sa prestation de serment, a révélé aujourd'hui le sénateur Andris Riché (Alternative-Grande-Anse) dans une interview accordée à Radio Kiskeya à Port-au-Prince.

Le président Joseph Michel Martelly devrait rencontrer cet après-midi des membres du groupe minoritaire au sénat de la république avant de désigner un premier ministre plus de trois mois après sa prestation de serment, a révélé aujourd'hui le sénateur Andris Riché (Alternative-Grande-Anse) dans une interview accordée à Radio Kiskeya à Port-au-Prince.

"A mon avis, cette approche du président Martelly est justifiée par la nécessité de dégager une majorité au parlement pour la ratification d'un premier ministre" a précisé le parlementaire, partisan de la formation d'un gouvernement de salut public qui pourrait éboucher "sur une conférence nationale".

Le sénateur Pierre Francky Exius (Inite-Sud) du goupe majoritaire (Groupe des 16) ne partage pas l'avis de son collègue de l'Alternative. "Il faut respecter les procédures tracées par la Constitution de 1987. Les présidents des deux chambres doivent être consultés d'abord" a martelé le sénateur Exius qui annonce pour demain vendredi une réunion des 16 sénateurs qui avaient rejeté les deux premiers choix du président Martelly.

Selon les déclarations faites dans la presse par le sénateur Edwin Zenny, Wilson Laleau et Daniel Supplice, vice-recteur de l'uinversité d'état d'Haïti et conseiller politique du président, sont très bien placés sur la liste des premier-ministrables.  

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)