Bernard GousseLe président Joseph Michel Martelly a officiellement faix choix de l'ancien ministre de la justice et de la sécurité publique Bernard Gousse comme premier ministre après plusieurs semaines de pourparlers avec les présidents des deux chambres du parlement haïtien.

Bernard Gousse (mai 2004)Le président Joseph Michel Martelly a officiellement faix choix de l'ancien ministre de la justice et de la sécurité publique Bernard Gousse comme premier ministre après plusieurs semaines de pourparlers avec les présidents des deux chambres du parlement haïtien.

Né à Port-au-Prince, Bernard Gousse est  diplômé de la faculté de droit et des sciences économiques de l'Université d'État d'Haïti de Droit en 1981. Après ses études universitaires, M. Gousse s'est rendu en France où il a complété un diplôme en relations internationales en 1983 et obtenu un DEA et un Doctorat en Droit de l'Université d'Aix-Marseille III en 1989. M. Gousse pratique le droit depuis son admission au Barreau hde Port-au-Prince en 1991. Il est l'un des membres fondateurs de Pasquet, Gousse et Associés.

M. Gousse a enseigné le droit familial, le droit civil et le droit international privé à l'Université Quisqueya à Port-au-Prince.Il a été le premier doyen (pendant 8 ans) de cette université privée de la capitale.

Me Gousse se concentre principalement sur les transactions commerciales internationales, partenariats public-privé. Il est un spécialiste en droit de communications et a joué un grand rôle dans la rédaction des nouvelles lois de télécommunications en Haïti. Il était membre de la Commission présidentielle sur les nouvelles  technologies de l'information et de la communication formée par l'ancien chef d'état René Préval.

M. Gousse a été ministre de la Justice et de la Sécurité publique de Mars 2004 à Juin 2005 sous le régime de transition Boniface-Latortue. Pendant son administration, il a jeté les bases de la nouvelle législation sur l'organisation judiciaire comme branche indépendante du gouvernement. Il était également responsable de l'abolition de toute discrimination contre les femmes dans le code pénal.

Me Bernard Gousse avait  présenté sa démission le 14 juin 2005 au Premier ministre Latortue comme ministre de la justice et de la sécurité publique, alors que des organisations de défense des droits humains proches de Fanmi Lavalas ne cessaient de dénoncer la détention d'Yvon Neptune, chef du gouvernement de l'ancien président Jean-Bertrand Aristide.

Me Gousse avait décidé alors d'abandonner le navire de la justice 24 heures après les déclarations d'un groupe de parlementaires américains du Black Caucus avait exigé de la Secrétaire d’Etat américain, Condoleeza Rice, d'obtenir du gouvernment de Gérard Latortue la révocation du ministre Gousse mis en cause dans le maintien en prison de Yvon Neptune.

Dans sa lettre de démission à Gérard Latortue, Me Gousse n'avait fourni cependant aucune explication se contentant de remercier le chef de gouvernement de lui avoir offert l'opportunité de "servir son pays" et qu'il "étair fier d'avoir accompli son devoir civique après une dictature".

A rappeler qu'Yvon Neptune avait été inculpé en mai 2005 soit 11 mois après son arrestation. Il avait été accusé d'avoir planifié le meurtre d'opposants à Aristide notamment dans la ville de StMarc (bas de l'Artibonite) avant le début de la rébellion qui a conduit l'ancien président à l'exil en février 2004. Le titulaire de la justice  avait été également accusé d'avoir ignoré les atrocités présumées de la police contre des membres de Fanmi Lavalas.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)