Saurel Jacinthe, président de la Chambre des Députés (photo de Wilner StVal)Le président de la Chambre des députés est  très remonté contre le nouveau chef  de l’Etat et il a tenu à le faire savoir à cette émission de Ranmase sur Radio Caraïbe ce samedi.  Saurel Yacinthe est particulièrement fâché contre la décision de M. Michel Martelly  de rapporter  l’amendement constitutionnel erroné qui a été publié par le président René Préval  la veille de son départ sans publier dans le même arrêté le texte initial que le parlement lui avait fait parvenir.

Wesner Emmanuel et Saurel Jacinthe (photo de Wilner StVal)Le président de la Chambre des députés est  très remonté contre le nouveau chef  de l’Etat et il a tenu à le faire savoir à cette émission de Ranmase sur Radio Caraïbe ce samedi. 


Saurel Yacinthe est particulièrement fâché contre la décision de M. Michel Martelly  de rapporter  l’amendement constitutionnel erroné qui a été publié par le président René Préval  la veille de son départ sans publier dans le même arrêté le texte initial que le parlement lui avait fait parvenir. Le vice-président de l’Assemblée Nationale craint le pire avec la nouvelle équipe.

« Un grand danger pèse sur la république et la démocratie », a indiqué le représentant de Moron/Chambellan (Grand’Anse) à la 49e législature faisant allusion aux rumeurs persistantes selon lesquelles le chef de l’Exécutif aurait un plan secret pour dissoudre le parlement.

Me Reynold George venu à l’émission régler une autre question (l’inculpation de son client Edrick Léandre pour corruption et malversation) s’en est pris au président de la Chambre basse l’accusant de même que toute l’équipe INITE d’avoir manifestement falsifié le document initial de l’amendement de la Constitution pour mettre le nouveau président de la République dans ses petits souliers. Me George a par ailleurs accusé la justice et le parquet de Port-au-Prince d’avoir illégalement détenu le directeur général de l’OAVCT. Dans son élan d’accusations et de dénonciations, Me George a provoqué la réaction du commissaire du gouvernement, Me Harystidas Auguste qui est intervenu pour préciser qu’il y avait bien une décision de la Cour des Comptes à l’encontre de son client contrairement à ce qu’avait déclaré le président de l’ALAH.

Yvon Gerome, Maire de Carrefour (photo de Wilner StVal)De même, le ministre des Finances, Ronald Baudin  est intervenu pour s’affirmer en faux contre une insinuation de Me George selon laquelle l’intéressé aurait dit au président Martelly que le dossier serait accablant et que l’on pouvait rien faire pour Edrick Léandre. « Faux et archi-faux », a déclaré le grand argentier de la République qui a d’ailleurs précisé qu’il est démissionnaire et qu’il ne saurait s’impliquer dans des querelles personnelles avec qui que ce soit. L’ancien sénateur Wesner Emmanuel a, dans un autre chapitre, supporté la bataille menée par des organisations féministes et des compatriotes de la diaspora en faveur du maintien du ministère à la Condition  Féminine et celui des Haïtiens Vivant à l’étranger.  Saurel Yacinthe supporte aussi cette lutte en indiquant que leur existence fait partie d’une conquête démocratique qui avait marqué une époque. Le maire de Carrefour, Yvon Gérôme était lui aussi passé à l’émission pour appeler à la conscientisation citoyenne et aux apports de toute la collectivité pour sauver sa commune  menacée par le choléra.

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)