Rassemblement devant la Maison Blanche après l'annonce du président ObamaCe dimanche 1er Mai 2011 les Etats Unis d’Amérique célèbrent une extraordinaire victoire. Avec la mort Osama Ben Laden, c’est comme si l’administration de Barak Obama venait de triompher des forces du mal ou tout au moins de son leader emblématique.
Tout au moins de son leader emblématique. Au-delà de ce que cet événement représente sur le plan historique pour l’Amérique je me réjouis surtout des circonstances qui ont voulu que ce soit le président Barak Obama qui ait ordonné l’exécution de Ben Laden.

Rassemblement devant la Maison Blanche après l'annonce du président ObamaCe dimanche 1er Mai 2011 les Etats Unis d’Amérique célèbrent une extraordinaire victoire. Avec la mort Osama Ben Laden, c’est comme si l’administration de Barak Obama venait de triompher des forces du mal ou tout au moins de son leader emblématique.

Au-delà de ce que cet événement représente sur le plan historique pour l’Amérique je me réjouis surtout des circonstances qui ont voulu que ce soit le président Barak Obama qui ait ordonné l’exécution de Ben Laden.

L’élimination du leader d’Al-Qaïda ne marque pas la fin de la guerre contre le mouvement terroriste, le président Obama l’a admis.  Al-Qaïda a déjà étendu ses tentacules un peu partout dans le monde. Ses disciples  ont fait des milliers de victimes et continuent d’en faire d’innombrables autres par des attaques suicides.  Mais l’annonce de la mort de Ben Laden, l’auteur intellectuel de l’attentat du 11 Septembre 2001,  constitue un triomphe au goût si exquis.  Imaginez  le nombre de chefs d’état qui souhaiteraient ce soir, être à la place de Barak Obama, pour announcer  à la face du monde, cette nouvelle combien importante.  La mort de Ben Laden arrive à un moment crucial de la présidence de M. Obama et même de sa campagne électorale déjà lancée.

Il entrera dans l’histoire la tête haute. Et ceci en dépit des efforts concertés des members du Tea Party, et de tous les irréductibles qui n’ont jamais digéré l’accession d’un noir au poste de président du pays. Ils ont tout fait pour essayer de le diminuer, de banaliser ses réalisations et par voie de conséquence son passage au pouvoir. En effet, les détracteurs de Barak Obama n’ont jamais cessé de lancer des accusations les unes plus fantaisistes que les autres.  Après avoir longtemps   répandu des rumeurs  sur sa religion, ils ont essayé de faire croire qu’il n’était même pas né sur le territoire Américain.Au début le Président ne prêtait aucune attention à ces insinuations, pensant peut être que personne n’allait croire ces boniments. Mais c’était surestimer le niveau de compréhension de l’Américain ordinaire. Ce qui au départ  ressemblait  à une blague a suscité des débats à n’en plus finir.

Le président Barak Obama à la Maison Blanche ce 1er Mai 2011La dernière allégation en date est qu’Obama  aurait été  accepté à l’université, parce qu’il est noir mais non nécessairement parce qu’il était brillant. Comme ses ennemis l’ont déjà contraint à produire l’original de son acte de naissance, peut-être qu’il va devoir aussi présenter un relevé de ses notes . Quel manque de respect à l’égard d’un homme aussi remarquable pour son intelligence. L’on se souvient qu’un certain président ridiculement célèbre pour ses nombreuses bévues n’a jamais eu à répondre à des questions relatives  à sa stature  académique. Au contraire ils l’ont laissé diriger le pays pendant huit ans. Les opposants de Barak Obama ne sont pas nécessairement des “intellects”. Certaines des personnalités, Donald Trump par exemple,  osent mettre en doute la compétence du président Obama  ne reposant leur arrogance que sur le montant de leur compte en banque.

Aujourd’hui, celui que l’aile radicale du parti Républicain essaie par tous les moyens d’éliminer politiquement,a toute les raisons d’être fier. Mais c’est avec beaucoup  de simplicité et de sagesse que le président a annoncé au monde entier la mort de Ben Laden et appelé le peuple Américain à s’unir pour le bien de la patrie commune. 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)