Noël Laguerre, Garry Desrosiers, Jean Monard Metellus (photo : Wilner St-Val)La parole était ce samedi aux acteurs de la journée de ce dimanche moins bien sûr les candidats et les membres de leur équipe qui, évidemment et conformément à la loi électorale, ne peuvent se prononcer en faveur de leur favori pour le scrutin. Les missions d’observation électorale avaient leur mot à dire à cette émission de Ranmase spéciale et technique autour de ce deuxième tour des élections.Pierre Espérance (RNDDH), Edouard Paultre et Noël Laguerre (CNO)...

Edouard Paultre du CNOLa parole était ce samedi aux acteurs de la journée de ce dimanche moins bien sûr les candidats et les membres de leur équipe qui, évidemment et conformément à la loi électorale, ne peuvent se prononcer en faveur de leur favori pour le scrutin. Les missions d’observation électorale avaient leur mot à dire à cette émission de Ranmase spéciale et technique autour de ce deuxième tour des élections.

Pierre Espérance (RNDDH), Edouard Paultre et Noël Laguerre (CNO) étaient autour de la table alors que Mario Andrésol, directeur de la Police Nationale d’Haïti (au téléphone) relayé par le porte-parole a.i de l’Institution, Garry Desrosiers (en studio) et le directeur du registre électoral, Philippe Augustin , lui aussi au téléphone intervenaient dans leur domaine d’activités et de responsabilité pour parler des élections.

Le directeur de la PNH a informé avoir pris les dispositions de circonstance pour permettre le déroulement du scrutin dans des conditions sécuritaires. Interrogé sur la passivité présumée de la PNH lors des événements sanglants qui ont suivi la publication des résultats préliminaires du premier tour des élections, Mario Andrésol a évoqué le manque de moyens de l’Institution pour expliquer cette situation unanimement dénoncée par les secteurs des droits humains et d’observation des élections. Pierre Espérance dit espérer que le CEP corrigera les graves irrégularités et problèmes d’organisation qui ont émaillé le premier tour des élections et Edouard Paultre espère que le Conseil électoral provisoire tirera les leçons de l’échec du premier tour pour fournir une meilleure organisation lors du second tour.

Garry Desrosiers de la PNH a rappelé les dispositions de la PNH concernant les périmètres de sécurité à observer par les particuliers aux abords des bureaux de vote et les consignes qui concernent les policiers (ils doivent être armés et en civil et ne chercher en aucune façon à influencer le vote des électeurs). Le porte-parole de la PNH confie que la police, tout au moins l’inspection générale, prendra les sanctions contre les policiers qui auraient un comportement répréhensible le jour du vote.

 Noel Laguerre du CNO dénonce la campagne électorale (de Michel Martelly) qui s’est poursuivie à travers des posters sur des véhicules et même des spots (Sweet FM) jusque vers la mi-journée de samedi. « Le CEP doit avoir le courage de sanctionner cette équipe qui est carrément en contravention avec la loi électorale », a indiqué le responsable du Conseil National d’Observation électorale. Les invités ont défini les critères qui doivent guider les électeurs dans leur choix demain dimanche.

Pierre Esperance, Edouard Paultre (photo : Wilner St-Val) Noël Laguerre, Garry Desrosiers, Jean Monard Metellus (photo : Wilner St-Val)

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)