Visite du Chef de l'Etat françaisNicolas Sarkozy en Haïti:"Nous nous sentons citoyens d'Haïti"
Le président français Nicolas Sarkozy en visite en Haïti pour ce qui  représente la première tournée d’un dirigeant de l’Hexagone dans son ancienne  colonie des Caraïbes a ému son homologue haïtien  René Préval  et  son assistance dans  un discours très humain où il s’est dit touché dans son âme et dans son cœur par le drame du 12 Janvier dernier et a annoncé différentes mesures pour aider  Port-au-Prince à y faire face. ‘’Nous nous sentons citoyens d’Haïti.

Visite du Chef de l'Etat françaisNicolas Sarkozy en Haïti:"Nous nous sentons citoyens d'Haïti"
Le président français Nicolas Sarkozy en visite en Haïti pour ce qui  représente la première tournée d’un dirigeant de l’Hexagone dans son ancienne  colonie des Caraïbes a ému son homologue haïtien  René Préval  et  son assistance dans  un discours très humain où il s’est dit touché dans son âme et dans son cœur par le drame du 12 Janvier dernier et a annoncé différentes mesures pour aider  Port-au-Prince à y faire face. ‘’Nous nous sentons citoyens d’Haïti.

Ce drame  nous a profondément touchés’’, a entre autre déclaré le dirigeant français qui a  salué « un peuple épuisé mais, debout » et fait remarquer que le séisme du 12  janvier a ‘’endeuillé l’humanité toute entière’’ soulignant au passage que 30  ressortissants français ont été tués et trois autres sont portés disparus.

Nicolas Sarkozy qui a passé quelques heures dans la capitale a notamment annoncé que la part de l’aide de son pays au sein de l’union européenne serait de 65 millions d’euros et que ce montant  s’ajouterait au 20 millions d’aide ordinaire annuelle de la France. La France, a  rappelé M. Sarkozy, a été la première nation présente sur le terrain après la  catastrophe et avait apporté 20 millions d’euros d’aide humanitaire et elle sera aux côtés d’Haïti jusqu’à la fin pour l’aider sans sa reconstruction. 

 Nicolas Sarkozy avait tenu aussi à apporter sa vision et son point de vue dans le débat sur l’opportunité d’un leadership haïtien ou étranger dans l’avenir immédiat du pays et il est sans équivoque : ‘’A ceux qui, tirant  argument du dénuement actuel des haïtiens et de leur état, caresseraient l’idée  d’une tutelle internationale sur Haïti, je dis que le peuple haïtien est  meurtri, le peuple haïtien est épuisé mais le peuple haïtien est debout’’.  Le  chef d’Etat français qui était arrivé en début de matinée dans la république caraïbéenne a déclaré qu’il pourrait participer à la reconstruction du palais national et il attend de recevoir un plan haïtien pour mieux articuler les interventions françaises dans l’effort pour la reconstruction du pays.

Nicolas Sarkozy avait survolé en hélicoptère Port-au-Prince, ‘’la ville martyre’’ en  compagnie du président René Préval qui l’avait accueilli  à l’aéroport de Port-au-Prince avant de se rendre sur la cour du palais national pour une conférence conjointe avant de prendre un bain de foule un peu  pimenté au champ de mars avec une manifestation des militants lavalas qui reprochaient à la France la dette de l’indépendance. Fait bizarre et qui témoigne de l’incohérence et de la faiblesse du protocole du palais national, le  militant René Monplaisir, membre du cabinet du président René Préval était à la tête de la manifestation.      

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)